Accueil > Ecosystème IoT > Levée de fonds > Buddy : Blue Frog Robotics en quête de financement pour son petit robot
CES 2016 buddy robot

Buddy : Blue Frog Robotics en quête de financement pour son petit robot

Dans un communiqué diffusé le 24 mai 2019, Blue Frog Robotics, la startup derrière le robot compagnon Buddy annonce qu’elle prépare une campagne de financement participatif et s’excuse pour son retard.

Concevoir des robots n’est pas chose aisée. Nous l’avons vu récemment avec la fin de plusieurs aventures. Anki, Keecker, l’androïde Asimo de Honda, voilà de beaux projets qui ont pris fin en un an.

Buddy, un petit robot en retard

Blue Frog Robotics continue à s’accrocher. Le papa de Buddy, un petit robot sociable et émotionnel, avait publié une campagne sur IndieGogo en 2015. Quatre ans et 657 000 dollars plus tard, l’appareil n’est pas encore dans les foyers des contributeurs.

La startup compte finaliser Buddy et le livrer en avril 2020. Dans une lettre envoyée aux “backers”, elle s’excuse du retard pris dans le développement de cet engin évolué. Rodolphe Hasselvender, CEO de Blue Frog Robotics, explique la volonté de la jeune société de proposer un produit fini d’une qualité irréprochable.

Rodolphe Hasselvender écrit :

“la conception de notre Buddy, innovant et technologiquement complexe alliant robotique, électronique de pointe et architecture logicielle évolutive, a nécessité plus de moyens et de temps que prévu. Très concentrés sur les défis technologiques liés à Buddy, nous n’avons pas su anticiper et préparer son retard”.

En revanche, Blue Frog Robotics a besoin d’argent pour terminer le projet. La société lancera donc une campagne de financement à la fin du mois de juin. Les participants achèteront des fonds propres de la startup. Elle permettra selon le communiqué de presse, la finalisation de l’industrialisation et le début de la fabrication, la livraison du robot à partir d’avril 2020, et sa commercialisation en Europe et aux États-Unis.

Pour rappel, la startup a un bureau à Paris et l’autre à San Francisco. Elle va également animer un nouveau site web afin de communiquer de manière plus transparente sur les suites du développement auprès de la communauté.

Une campagne de financement participatif pour lancer la fabrication

Pour s’excuser du retard accumulé, le CEO déclare que les robots Buddy seront expédiés en priorité aux premiers contributeurs. Ils profiteront d’un accès gratuit à vie à différentes applications normalement payantes.

En espérant que Buddy voit le jour. Nous citions Anki dans les premières lignes de cet article. La startup à l’origine de Cozmo a levé 200 millions de dollars et n’a pourtant pas réussi à maintenir le cap. La robotique représente un défi de taille, même pour de grands groupes. Le passage du prototype à la commercialisation se fait généralement dans la douleur. Tout simplement parce que cela demande de maîtriser un ensemble de préceptes technologiques avancées. Puis, trouver un modèle économique basé sur la récurrence n’est pas évident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend