internet of everything

Internet of everything et Internet of things : quelles différences ?

Découvrez dans cet article la différence entre l’Internet of everything (IoE) dont le concept n’a pas encore trouvé sa dénomination en français, et l’Internet of things (IoT) ou l’Internet des objets. Vous comprendrez pourquoi les développeurs de logiciels IoT n’utilisent que rarement le terme IoE.

La différence

Le terme IoT a été inventé en 1999 pour désigner la communication de machine à machine, ou M2M. L’IoE est apparu quelques années plus tard pour décrire les éléments interdépendants d’un système entier, y compris les personnes. L’IoE implique non seulement la communication M2M, mais également la communication P2M.

Selon une analyse de Cisco, une société informatique américaine, 55% des connexions seront de type P2M et P2P à partir de 2022. L’IoE est considéré comme la prochaine étape du développement de l’IoT, raison pour laquelle il n’y a pour l’heure que peu d’entreprises de développement IoT qui offrent des services de développement IoE. Jusque là, les solutions IoT sont encore les plus courantes et les plus répandues.


Découvrez notre lead marketplace I.T


Les 4 éléments clés du concept IoE

La chose

C’est un élément du système qui participe à la communication. Il s’agit d’un objet capable de recueillir des informations et de les partager avec d’autres éléments du système. Le nombre de ces appareils connectés, selon Cisco, dépassera les 50 milliards d’ici 2020. Dans l’IoT, l’objet peut être un gadget intelligent ou une plateforme de construction. Dans l’IoE, cela concerne tout élément doté d’un système de détection intégré et connecté à un réseau.

Les gens

Les gens jouent un rôle central dans le concept IoE. Sans eux, il n’y aurait pas de pont de liaison ni de connexion intelligente. Ce sont les gens qui se connectent à l’Internet des objets, analysent les données reçues et prennent des décisions sur les données en se basant sur des statistiques. Les gens sont au centre des communications M2M, P2M, P2P. Ils peuvent également se connecter eux-mêmes, à l’exemple des infirmières travaillant ensemble dans un centre de santé.

Les données

En 2020, il est prévu que toute personne utilisant Internet recevra jusqu’à 1,7 Mo de données par seconde. Les données sont une composante de l’IoT et de l’IoE. Mais cela ne se transforme en informations utiles que dans l’Internet of Everything. Sinon, cela ne fait que remplir la mémoire.

Le processus

Le processus est la composante innée de l’IoE. C’est ainsi que tous les autres éléments — personnes, choses, données — travaillent ensemble pour fournir un système intelligent et viable. Lorsque tous les éléments sont correctement interconnectés, chaque élément reçoit les données nécessaires et les transfère au récepteur suivant. La magie opère via des connexions filaires ou sans fil.

Quelles sont les applications de l’IoE ?

La technologie IoE est particulièrement pertinente pour certains domaines parmi les plus importants, notamment la manufacture, la vente au détail, l’information, la finance et les assurances, la santé.

La technologie IoE offre des possibilités pratiquement illimitées. S’il existait par exemple un moyen de connecter les casques de vélo aux feux de circulation, aux ambulances et à l’écosystème hospitalier en un seul IoE, cela diminuerait les risques d’accident des cyclistes. Connecter vos stocks alimentaires avec les racks et les chariots du système de gestion des stocks des supermarchés à l’aide de l’IoE aiderait également à lutter contre le gaspillage alimentaire. Ce ne sont là que quelques exemples, mais en gros, l’IoE permet d’améliorer notre quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *