Accueil > Tendances > Ouvrage : les stratégies autour de l’IA et de l’IoT pour tous
livre iot eric dosquet

Ouvrage : les stratégies autour de l’IA et de l’IoT pour tous

L’IoT suscite un fort intérêt dans tous les domaines professionnels. Le livre “L’Internet des Objets et la Data : l’intelligence artificielle comme rupture stratégique” ( Ed Dunod) souhaite projeter son lecteur dans cette révolution technologique. Eric Dosquet, un des quatre auteurs de cet ouvrage, répond à nos questions.

Au mois d’avril dernier est paru “L’Internet des Objets et la Data : l’intelligence artificielle comme rupture stratégique”, un ouvrage édité au sein de la collection Stratégie d’entreprise de la maison d’édition Dunod. Ce livre écrit à huit mains explore les possibilités de l’IoT pour les entreprises au regard de leurs ambitions stratégiques et commerciales.

Quatre experts IoT explorent et expliquent les opportunités

Tout au long des 200 pages de cet ouvrage, les auteurs font appel à des experts et des entrepreneurs, exposent des cas d’étude afin de clarifier les enjeux de l’IoT et d’identifier des leviers stratégiques dans le déploiement de ces nouvelles technologies en entreprise. En quatre chapitres, ils observent la perception de l’Internet des Objets, les différentes stratégies d’entreprise, les opportunités pour l’expérience client et la vision holistique du client. Eric Dosquet, Chief Innovation Officer d’Avanade détaille les raisons d’être de “L’Internet des Objets et la Data : l’intelligence artificielle comme rupture stratégique”.

Ce livre est-il pensé comme une suite à “Objets connectés, la nouvelle révolution numérique” (Ed ENI) ?

C’est une approche complémentaire du précédent ouvrage. La collection et l’éditeur appellent d’autres angles plus orientés « relation client » et marketing des biens et des services. Il marque également une maturité particulière de l’IoT, celle de la raison après la révolution où d’autres marchés intègrent ces technologies et ou la chaîne de valeur s’enrichit de nouveaux acteurs, notamment les GAFAM qui investissent maintenant très largement sur l’IoT.

Comment est venue l’idée du livre ?

C’est d’abord un projet universitaire. Frédéric Scibetta, l’un des auteurs, a fait une étude de cas approfondie, un « capstone » HEC, sur une idée de startup industrie X.0.

Il est rapidement apparu que le marché connaissait une inflexion majeure et qu’il était utile de pouvoir en expliquer les nouveaux mécanismes. L’approche s’est rapidement enrichie d’une multitude de cas concrets qui nous ont permis de confirmer les hypothèses initiales. Enfin, il a une demande récurrente du marché pour comprendre ce que veut dire concrètement l’IoT sans avoir un bac+25.

Justement, quel est l’objectif principal de cette publication ? Auprès de quel(s) type(s) de lecteurs ?

Expliquer, donner du sens en connectant les points, et donner un temps d’avance à ceux qui en comprennent l’intérêt. Le public est évidemment professionnel, tout corps de métiers confondu. Les ingénieurs qui veulent comprendre des opportunités stratégiques, des marketeurs et managers qui ont besoin d’appréhender un changement technologique. Les étudiants enfin, ceux qui se destinent à une ambition professionnelle et veulent pouvoir faire des choix éclairés.

Un spectre large de secteurs seront intéressés à ce livre : la banque finance, les métiers du retail, de l’énergie, du bâtiment, des transports, de l’industrie. Personne n’est épargné par ces changements.

Il y a beaucoup d’interventions et des entretiens avec des experts, des entrepreneurs et des dirigeants. En quoi était-ce important ? Qu’est-ce que cela dit sur la perception de l’IoT en entreprise ?

On peut vite perdre un lecteur sur un sujet nouveau pour lui. Le fait de donner la parole aux opérationnels a une double vocation :

Pédagogique : des retours d’expérience permettent de comprendre des cas d’application.

Mise en évidence : matérialiser, comprendre que l’on ne parle pas de concepts éthérés, mais d’une réalité déjà en marche qui appelle une mobilisation, une prise en main par les acteurs traditionnels.

Nous avons également voulu donner la parole à de jeunes diplômés qui entrent dans la vie professionnelle par une première expérience de l’IOT. Ils apportent un regard neuf et différent. Ce sont eux qui vont porter ces nouveaux usages pour les 20 prochaines années, Ils manifestent l’évidence du choc de l’IOT quand les anciennes générations ont grandi avec et s’y sont acclimatées.

Plus globalement, l’IoT est aujourd’hui rentré dans une phase de maturité. Les capteurs sont de plus en plus sophistiqués pour des coups toujours moindres. Les GAFAM poussent massivement leurs plateformes technologique IoT+ IA. Les industriels en voient les bénéfics et commencent à investir sur des projets à grande échelle : l’agriculture, les mines, l’appareil de production industrielle et bien sûr les services comme les assurances. On observe enfin le décollage de l’IoT.

En quoi l’IA est une rupture stratégique dans l’avènement de l’IoT ?

Si la « Data is the new oil », les plateformes IOT incluant l’IA en sont les raffineries. Des milliards de données ne peuvent être comprises, interprétées et actionnées par les plateformes traditionnelles qui se contentaient de stocker. L’IA permet de donner un sens macro comme micro, de créer de la valeur sur l’allocation de ressources, sur l’optimisation d’une capacité limitée, sur la maintenance des outils de production, notamment l’anticipation des pannes. Au-delà de la puissance de calcul, l’IA se nourrit de toutes ces données pour s’auto-perfectionner, apprendre et s’optimiser. Plus la masse de données sera importante, plus les algorithmes seront performants. Mis à part les réseaux sociaux, il n’y a pas mieux que l’IOT pour capitaliser sur la donnée.

Celui qui détient la donnée deviendra le roi du monde numérique. Mais elle n’est qu’une matière première sur laquelle multiplier la valeur.

S’il y avait trois conseils à retenir pour développer sa stratégie IoT lesquels seraient-ils ?

Vaste question.

    1. Commencez vite. Le train commence à quitter le quai.
2. Pensez « valeur ». Dans un brouillard de buzzwords employés par de pseudo experts, la seule boussole est la valeur.
3. Adossez-vous aux GAFAM. C’est triste à dire, mais c’est à ce jour, le seul gage de pérennité et d’évolutivité.

“L’Internet des Objets et la Data : l’intelligence artificielle comme rupture stratégique”, Eric Dosquet, Frédéric Dosquet, Yvon Moysan, Frédéric Scibetta, collection Stratégie d’entreprise, éditions Dunod , 24 euros ou 16,99 euros en eBook.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend