in

5,7 milliards pour le métier d’analytics de l’IOT

Les revenues des produits et services dédiés à l’analyse de l’internet of things devraient atteindre 5,7 milliards en 2015, selon une étude diffusée par ABIresearch. Il devrait même représenter d’ici 2020 un tiers du marché du Big Data.

 

Un tiers du Big Data d’ici 2020

Dans le marché des objets connectés, il ne faut pas s’arrêter à la surface visible. Derrière tous ces objets se cachent des milliards de milliards de traces électroniques, de données invisibles et illisibles pour l’humain. C’est pour cela que des outils d’analytics dédiés à ces données se sont développés, afin de les rendre exploitables.

 

De nombreuses activités autour de l’internet des objets

Ici on ne parle pas des activités internes au marché de l’internet des objets, mais à l’activité qui a pour vocation de dégager les données des objets connectés et les commercialiser, les rendre visibles pour les professionnels.
Imaginer que vous êtes un professionnel de l’équipement sportif, et que vous voulez savoir combien de personnes sont adeptes du running dans la creuse avant de lancer votre nouvelle boutique de chaussures de courses à Guéret(préfecture de le Creuse, on en apprend tous les jours).
Vous rachetez les données de montres connectées ou de bracelets connectés sportifs, et ces derniers vous indiquent le nombre de coureurs dans les environs. Ainsi vous êtes en mesure de décider de manière plus précise si l’investissement vaut le coup.

[ot-video type= »youtube » url= »https://www.youtube.com/watch?v=rBCCikGnR7E »]

Des services indispensable au M2M

Le M2M, c’est la communication de machine à machine. Le marché de l’analyse des données de l’IOT est indispensable à son fonctionnement, car permet de traduire les données d’une machine à une autre, afin que ces dernières se comprennent instantanément.
Selon Apoo Marnaken, un membre de l’équipe en charge de cette étude, il y a trois secteurs clés qui regroupent 60% des revenues: la gestion des systèmes énergétiques celles des systèmes de sécurité et le monitoring des applications.
En effet le M2M est pour l’instant très développé pour tout ce qui concerne les systèmes de consommation énergétique. En Italie 30 millions de consommateurs sont déjà équipés d’un compteur électrique intelligent, ce qui devrait permettre une économie d’énergie de 8,7%.

[ot-video type= »youtube » url= »https://www.youtube.com/watch?v=AGNGoMuQueQ »]

Des solutions pour les professionnels

Selon le directeur du secteur IOT du cabinet ABIsearch, la société Cyberligtning, qui vient juste de lever 4,5 millions de dollars de fonds pour développer son nouvel outil de modélisation 3D, va apporter la solution qui manquait pour démocratiser les outils d’analytics.  Il est vrai qu’il est intéressant de pouvoir visualiser en temps réel les données collectées, notamment pour les collectivités par exemple.
Pour conclure, on peut s’interroger tout de même sur le nombre de collectivités, ou même d’entreprises qui ont les moyens de s’attacher de tels services. A voir si l’analytics de l’IOT va réussir à remplacer les bonnes vieilles études de marchés.

source: ABIresearch.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.