in

Adopter l’IoT : quelles sont les étapes-clés à suivre ?

La plupart des utilisateurs admettent que le déploiement de l’Internet des objets offre de nombreux avantages. Cependant, pourquoi certaines entreprises ne parviennent-elles pas à adopter l’IoT correctement ?

Selon Terri Foudray, fondatrice et directrice générale de Rumble, les tentatives pour adopter l’IdO dépassent largement les réalisations. Les principales causes des difficultés incluent le manque de talents disponibles, le volume écrasant et complexe des fournisseurs potentiels. En outre, l’absence d’une analyse de rentabilité solide explique les raisons de l’échec.

Adopter l’IoT : plus qu’une initiative technologique

L’IoT industriel va être massivement adopté au cours des prochaines années. Pourtant, certaines contraintes freinent les organisations. Pour y remédier, il faut investir dans la formation et l’engagement afin de changer les habitudes et assurer le confort.

En effet, pour réussir à adopter l’IoT, les entreprises doivent reconnaître que la mise en œuvre de cette solution représente une initiative commerciale, culturelle et technologique. Cette approche nécessite le soutien de ressources externes. Celles-ci peuvent d’ailleurs aider à surmonter les difficultés grâce à leur grande expérience.

D’autre part, certaines organisations n’ont pas besoin de démarrer leur initiative IoT avec la même stratégie. Cependant, elles doivent comprendre que, quelle que soit l’approche adoptée, l’objectif consiste à développer des capacités pour maximiser la valeur de l’IoT.

La clé du succès de toute stratégie réside dans la concentration constante sur les bénéfices que l’IoT apporte à l’entreprise. Y compris l’augmentation de la productivité ou la diminution des coûts grâce à la maintenance prédictive. Toute initiative IoT ne se limite pas à un projet informatique, chaque service de l’entreprise doit être impliqué et capable d’utiliser la plateforme.

Trois éléments majeurs pour réussir à adopter l’IoT

Engagement de niveau C 

Pour adopter l’IoT, il faut un engagement de niveau C et un soutien permanent. En effet, si l’initiative ne bénéficie pas du soutien d’un ou de plusieurs membres de l’équipe dirigeante, elle n’obtiendra pas la priorité dont elle a besoin. En outre, la volonté d’accepter les changements nécessaires à la réalisation du projet ne sera pas évidente dans toute l’organisation. 

Les dirigeants peuvent contribuer à tisser des liens au sein de l’organisation afin de prendre en charge un projet aussi important que la mise en œuvre de l’IoT. Ils doivent également instaurer un esprit de “fail fast and iterate ».

Ce concept propose de tester si une idée se révèle être bonne ou non sans avoir peur de perdre en limitant les conséquences potentielles d’un échec. En effet, tout échec va donner naissance à un nouveau test qui tiendra compte de cette erreur afin de trouver le succès.

Plus l’entreprise prend d’initiatives en matière d’IoT, plus elle a de chances de réussir, car cela :

  • suscite l’enthousiasme dans toute l’entreprise, 
  • améliore les chances de réussite de quelques-unes des initiatives, 
  • et témoigne d’une vision plus large qu’une approche unique. 

Agents du changement dans toute l’entreprise

L’écosystème de l’IoT évolue de manière continue et  largement fragmenté. Les connaissances se créent à un rythme rapide. Dans cet environnement dynamique, faire cavalier seul ne suffit pas. L’entreprise doit mettre en place une équipe interfonctionnelle et intégrée des «agents du changement». Cette équipe de spécialistes se distingue comme étant la force motrice de l’avenir de l’entreprise. Le travail acharné qu’ils accomplissent pour adopter l’IoT mérite également toutes les félicitations. 

Ces pionniers requièrent une charte, une structure et une autorité pour favoriser la mise en œuvre de l’IoT. Ils doivent également faire preuve de diplomatie auprès de leurs services pour obtenir l’engagement des ressources et l’acceptation culturelle du nouveau paradigme..

Un cadre IoT à l’échelle du système 

Les dirigeants de niveau C et le comité IoT ont besoin d’un cadre dans lequel aborder l’IoT à l’échelle du système. Ce cadre définit le meilleur ensemble de fournisseurs de sa catégorie, le processus de hiérarchisation des projets. Il détermine également la méthode à suivre pour aborder et gérer les preuves de concept.

Pour la plupart des entreprises, le succès et l’accélération nécessitent un fournisseur tiers qualifié ayant des antécédents de succès pour montrer la voie.

Pourquoi certaines entreprises hésitent-elles encore à adopter l’IoT ?

La technologie IoT fait l’objet d’une intégration dans divers secteurs d’activité. Notamment dans les secteurs de la fabrication, de l’agriculture, du commerce de détail, des soins de santé, de la logistique. 

Cette solution permet aux machines et aux êtres humains de communiquer entre elles, rendant ainsi les opérations commerciales plus fluides que jamais. Cependant de nombreuses entreprises trouvent encore son adoption difficile.

Voici les cinq obstacles les plus courants.

1. Problèmes de sécurité

L’objectif principal de l’IoT est de connecter des appareils entre eux via Internet. Étant donné que de nombreux dispositifs acquièrent une connectivité, les risques de vol numérique, d’ingestion de logiciels malveillants et de violation de données sont très élevés

Les pirates informatiques recherchent constamment les données des utilisateurs finaux. C’est pourquoi les industries doivent mettre en œuvre des technologies modernes. Y compris la biométrie ou la cryptographie. En fait ces derniers les aident à créer des solutions IoT et protéger leurs données contre les menaces de sécurité potentielles.

2. Problèmes de connectivité réseau

L’un des plus grands défis à relever pour adopter l’IoT concerne la connexion de nombreux périphériques. La majorité des organisations qui ont mis en œuvre l’IoT ont un paradigme serveur/client centralisé pour authentifier, autoriser et connecter différents nœuds dans un réseau. Cependant, ce modèle est suffisant pour l’écosystème IoT actuel où existent environ des dizaines, des centaines ou des milliers d’appareils.

D’autre part, lorsque le réseau atteint des milliards de dispositifs, le système centralisé cité plus haut peut devenir un obstacle. En effet, ces installations nécessitent d’énormes investissements pour maintenir des serveurs cloud capables de gérer une quantité massive d’échanges d’informations. 

De nos jours, les organisations tentent de décentraliser les réseaux IoT. Ce qui signifie qu’elles utilisent l’informatique de périphérie pour effectuer des opérations urgentes et des serveurs cloud pour la collecte et l’analyse de données. 

Pourtant, ce modèle s’accompagne également de son propre lot de défis. Ainsi, une mauvaise connectivité Internet représente également un des multiples challenges auxquels les secteurs font face pour adopter l’IoT.

3. Problèmes de compatibilité

L’IoT évolue de plus en plus à bien des égards. Il n’existe pas de norme de compatibilité internationale spécifique à laquelle les entreprises développant des objets connectées doivent se conformer. Ce problème nécessite davantage de matériel et de logiciels pour connecter les appareils, ce qui rend difficile le déploiement de la solution IoT. 

En outre, les entreprises investissent dans des appareils provenant de différents fabricants. Ainsi, il existe une possibilité de problèmes de compatibilité entre les gadgets. Ainsi, les entreprises devront acheter des produits IoT exclusivement auprès d’un seul fabricant, jusqu’à ce qu’une norme internationale soit définie.

Certains des autres problèmes de compatibilité découlent de :

  • un manque de protocoles M2M standardisés, 
  • services cloud non unifiés, 
  • la variété des microprogrammes et autres systèmes d’exploitation parmi les appareils IoT.

4. Manque de ressources et d’infrastructures

Les appareils IoT collectent une énorme quantité de données. Pourtant, il est nécessaire de disposer d’un outil d’analyse puissant ainsi que de ressources qualifiées pour obtenir des informations exploitables. Ainsi, les organisations ne peuvent pas mettre en œuvre une solution IoT de bout en bout sans embaucher les bons talents.

Ils ont également besoin d’une solution viable pour le stockage des données à mesure qu’il ne cesse de croître. L’utilisation d’un stockage de données centralisé pour stocker des données en temps réel est ingérable. Ainsi, les entreprises doivent migrer vers une plateforme cloud distribuée à partir d’un stockage de données centralisé. 

De plus, les entreprises doivent s’assurer de disposer d’une infrastructure appropriée qui gère de manière transparente les appareils connectés à l’IoT, les capteurs, ainsi que les données qui en proviennent.

5. Choisir le meilleur fournisseur de plateforme IoT

La majorité des entreprises qui cherchent à mettre en œuvre l’IoT choisissent d’externaliser leurs solutions IoT. En fait, trouver le bon fournisseur de services IoT est l’une des tâches les plus critiques. Chaque entreprise souhaite une plate-forme IoT qui offre une grande évolutivité, une reprise après sinistre de l’infrastructure de bout en bout et des résultats optimisés, sans compromettre la précision et l’efficacité. 

Cependant, rechercher le bon fournisseur d’IoT qui fournit les meilleures solutions IoT revient à chercher une aiguille dans une botte de foin.

Adopter l’IoT favorise-t-il le succès futur des entreprises ?

La pandémie a contraint presque toutes les entreprises à modifier leurs pratiques de travail et leurs priorités en quelques semaines. De fait, il a été démontré que ceux qui ont adopté l’IoT ont accéléré le rythme de leurs projets.

En outre, le plus grand avantage de cette initiative est qu’il fournit une vue de bout en bout de la chaîne de valeur, plutôt que la traditionnelle en silos. Ce concept fait référence à un cadre de communication qui offre une vue intégrée d’un actif tout au long du cycle de vie de fabrication. Il permet ainsi des interventions et des improvisations basées sur les données. 

Ainsi, l’IoT continue de générer de la valeur et un retour sur investissement pour les utilisateurs. 87 %  d’entre eux admettent que leur stratégie commerciale principale s’est améliorée suite à l’adoption de l’IoT.

Outre l’amélioration de l’efficacité opérationnelle et la création de nouveaux produits, services connectés, le déploiement IoT garantit une productivité accrue et une expérience client améliorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

smart city usa

Les scientifiques vont protéger la smart city contre les cybermenaces

PTC evenement Vuforia Live

PTC Vuforia Live : l’événement sur la nécessité de la réalité augmentée en entreprise