Accueil > Business > Maison Connectée > Amazon Echo : trois fois plus d’unités vendues que le Google Home
amazon echo champion

Amazon Echo : trois fois plus d’unités vendues que le Google Home

Selon une étude publiée par Consumer Intelligence Research Partners, il se serait vendu trois fois plus d’ Amazon Echo que de Google Home : 20 millions d’exemplaires contre 7 millions.

La grande tendance de l’année 2017 a été sans aucun doute l’assistant intelligent. Il s’agit maintenant de savoir lequel des deux géants du Web, Amazon ou Google, a réussi à s’imposer sur ce marché de l’enceinte connectée assistée par reconnaissance vocale.

Google Home tente de rattraper la lancée de l’ Amazon Echo

Selon l’étude publiée par Consumer Intelligence Research Partners, un cabinet basé à Chicago, la firme de Jeff Bezos a vendu 20 millions d’unités de la gamme Amazon Echo. Cette estimation englobe le total des ventes depuis la commercialisation de ces produits depuis fin juin 2015 jusqu’à septembre 2017. Les ventes du Black Friday et les achats de Noël ne sont donc pas pris en compte. Pour rappel, Morgan Stanley comptabilisait 11 millions d’unités vendues avant janvier 2017.

Consumer Intelligence Research Partners a été plus loin en s’intéressant aux ventes de la gamme de produits Google Home. Selon les analystes, la firme de Mountain View aurait vendu 7 millions d’unités de mai 2016 à septembre 2017. Malgré une belle performance en 1 an et 8 mois de vente, les positions tarifaires et la multiplication des produits, des services permettent à Amazon de dominer sans problème le marché. L’ Amazon Echo se serait vendu trois fois plus que le Google Home sur les périodes étudiées. Les promotions successives et le lancement des nouveaux produit ont probablement creusé l’écart, tandis que l’annonce de disponibilité dans 28 pays supplémentaires risque de fortement conforter cette avance.

Il faut dire que Google a annoncé une semaine après Amazon l’annonce de trois nouvelles enceintes de cette gamme (Amazon Echo, Echo Plus et Echo Show), les Google Home Mini et Max.

Une absence flagrante de concurrences face au Amazon Echo

Les fabricants de matériels audio se rangent dans un camp ou dans l’autre en proposant des enceintes équipées d’Amazon Alexa ou de Google Assistant. Certains comme JBL, Sony, Pionneer ou encore Onkyo les intègrent au sein d’une même gamme de produits intelligents. Cependant, il n’y a pas de concurrence sur cette partie de l’échiquier commercial face à la technologie de l’ Amazon Echo.

Il faudra attendre la commercialisation de l’Apple HomePod et de l’enceinte de Samsung équipée de son assistant Bixby pour véritablement juger de la stabilité du géant du E-commerce.

En France, les recommandations effectuées par la CNIL risquent d’éloigner quelques-uns des potentiels acheteurs. C’est surtout la faiblesse de l’offre qui est préjudiciable. Le Google Home fait face à des solutions hexagonales moins connues comme Mixity ou Snips, tandis qu’Amazon rechigne à commercialiser la gamme Amazon Echo en France pour des raisons inconnues. Plus globalement, la question est de savoir si de tels produits vont s’imposer alors que pratiquement tous les smartphones intègrent ou intègreront des solutions d’assistance vocale. Les consommateurs lâcheront-ils leur ordinateur de poche une fois rentré chez eux ? Rien n’est moins sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend