in ,

La biorythmie était à l’honneur au CES 2015

Au début du mois de janvier se tenait à Las Vegas le CES 2015. Durant cette grand-messe des nouvelles technologies High-Tech, les objets connectées à but de surveillance de notre rythme de vie (Biorythmique) étaient les vedettes.

Stars du CES 2015

La plupart des wearables en vogue sont ceux qui ont cette nouvelle tendance de la biorythmie. Les bracelets de fitness, les traceurs d’activités, les smartwatch et les lunettes connectées en sont les principaux supports. De nombreux wearables de ce type étaient présentés au CES. Parmi eux, des marques comme Garmín ou Mio Global ont mis en avant leurs produits respectifs ainsi que leurs innovations en terme de surveillance de notre biorythme.
Cette nouvelle tendance est défini comme le rythme de vie d’un être vivant prenant en compte les fonctions vitales mesurant le pouls et également la pression sanguine.

Récemment, le Biometrics Research Group Inc. a publié une étude estimant que cette nouvelle tendance de la biorythmie allait dépasser les 40 millions d’équipements en 2015 mais aussi que son marché atteindrait 110 millions de dollars (environ 94,5 millions d’euros) en termes de ventes.

Un marché qui a son public

Les wearables, qui ont pour objectif de surveiller notre biorythme, sont les nouvelles cibles des start-up et autres entreprises high-tech. Le nombre d’objets connectés de ce types ont explosé lors du dernier CES que ce soit des bracelets, des montres ou encore des écouteurs connectés. Le marché trouve ses consommateurs en exploitant leur nouvelle tendance, qui commence à devenir une addiction, à surveiller les moindre faits et gestes de leur corps. Comme observé dans de nombreuses analyses du marché de ce genre de wearables,  les analystes ne voient pas cette tendance à la baisse pour l’instant au plus grand bonheur des entreprises qui ont trouvé ici un bon filon où il reste encore beaucoup de technologies à découvrir et à explorer ainsi que de nombreux brevets à déposer.

Sources : biometricupdate.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.