in

Google et Facebook dévoilent un nouveau projet de câble de données sous-marin pour l’Asie

câble de données sous-marine

Google et Facebook ont dévoilé le projet d’un nouveau câble de données sous-marin reliant Singapour, le Japon, Guam, les Philippines, Taïwan et l’Indonésie. Le projet de câble, baptisé Apricot, s’étendrait sur quelque 12 000 kilomètres. Il serait opérationnel en 2024, sous réserve de l’obtention des autorisations réglementaires, ont indiqué les entreprises dans des déclarations distinctes.

Le projet annoncé par les entreprises américaines et leurs partenaires régionaux et mondiaux « fournira la capacité Internet, la redondance et la fiabilité nécessaires pour étendre les connexions dans la région Asie-Pacifique », a déclaré Nico Roehrich, responsable de l’ingénierie chez Facebook.

« Le câble Apricot fait notamment partie de nos efforts continus pour étendre l’infrastructure du réseau mondial. Il permettra surtout de mieux servir les plus de 3,5 milliards de personnes dans le monde qui utilisent nos services chaque mois », a-t-il ajouté.

Echo : un autre projet de câble de données sous-marin

Au début de l’année, les entreprises ont annoncé un autre projet de câble baptisé Echo. Un câble sous-marin qui relie les États-Unis, Singapour, Guam et l’Indonésie.

« Les câbles Echo et Abricot sont des systèmes sous-marins complémentaires. Ils offriront des avantages avec de multiples voies d’entrée et de sortie en Asie. Des voies comprennant notamment des routes uniques à travers l’Asie du Sud. Ce qui garantit un degré de résilience nettement plus élevé pour Google Cloud et les services numériques », a déclaré Bikash Koley, vice-président de Google Cloud.

« Ensemble, ils fourniront aux entreprises et aux startups d’Asie une latence plus faible et une bande passante plus large. Ils offriront également une résilience accrue dans leur connectivité entre l’Asie du Sud-Est, l’Asie du Nord et les États-Unis », a ajouté Koley.

Cette année, Google et Facebook ont interrompu leurs efforts sur un projet de câble sous-marin. Un câble qui aurait relié la Californie et Hong Kong. La raison ? Encore et toujours les tensions entre les États-Unis et la Chine.

L’année dernière, le ministère américain de la justice a en effet recommandé que le projet de câble proposé par Google et Facebook contourne Hong Kong.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.