in

Carburéacteur à base de lignine : une alternative plus performante et plus écologique

Carburéacteur à base de lignines

D’après une nouvelle étude récemment publiée dans la revue Fuel, la Washington State University (WSU) a annoncé le démarrage d’un projet de développement d’un carburéacteur à base de lignine. Il s’agit d’un  composé chimique organique complexe qui rend certaines algues et la plupart des plantes résistantes et ligneuses.

Selon les résultats des premiers tests effectués, ce carburéacteur à base de lignine offrirait bien plus de performances et d’efficacité aux moteurs. Ceci tout en supprimant les aromatiques ainsi que les composés polluants que l’on retrouve dans les carburants classiques.

Des premiers tests concluants

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont effectué une série de tests afin d’examiner les propriétés du biocarburéacteur. Notamment en ce qui concerne le gonflement des joints toriques, l’efficacité, les émissions ainsi que la densité. Des propriétés essentielles au bon fonctionnement des moteurs à réaction.

Selon les résultats des premiers tests, ce kérosène à base de lignine pourra s’associer à d’autres biocarburants. L’objectif à long terme étant de mettre en place une alternative durable aux hydrocarbures.

Bin Yang, le professeur émérite du département de génie des systèmes biologiques de la WSU indique que les premiers tests effectués sur ce carburéacteur à base de lignine ont montré des résultats très concluants. De fait, ce biocarburéacteur offre une densité et un contenu énergétique très intéressants. Mais, il peut également remplacer de manière définitive les aromatiques. L’une des plus grandes problématiques de  l’industrie aéronautique.

En effet, “ les aromatiques figurent parmi les plus importantes sources d’augmentation des  émissions de suie« . « Mais aussi des traînées de condensation”. “Ces derniers renforcent davantage l’impact de l’aviation sur le réchauffement climatique que le dioxyde de carbone ». Comme l’indique Joshua Heyne, un chercheur de l’Université de Dayton et codirecteur de l’Institut des bioproduits conjoints du Pacific Northwest National Laboratory basé à  Richland.

Carburéacteur à base de lignine : une efficacité prouvée

Pour Heyne, les aromatiques se présentent aujourd’hui comme la solution qui offre la meilleure densité aux carburants. De plus, ils permettent d’assurer le gonflement optimal des joints toriques utilisés pour le scellement des joints métal-métal. L’objectif est que ce carburéacteur à base de lignine puisse permettre aux avions de voler en toute sécurité et de manière durable. Tout en garantissant un impact moindre sur la santé humaine et une réduction des coûts.

Pour ce faire, Yang propose un procédé breveté capable de transformer la lignine des déchets agricoles en biocarburéacteur. Ce carburant permettra à l’industrie aéronautique de réduire sa dépendance aux énergies fossiles dans le respect total des normes environnementales, mêmes les plus strictes.

Comme les molécules présentes dans la lignine offrent le même gonflement volumique que les aromatiques, ce carburéacteur à base de lignine ouvre la voie aux carburants bien plus propres et plus dense en énergie. De fait, ce biocarburéacteur est non seulement très faible coûts et en émission. Mais, elle propose des performances et une efficacité accrue.  En outre, il complète les autres  aéronautiques durables en offrant une plus grande densité énergétique. Sans avoir à utiliser d’aromatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.