in ,

La Chine entre sur le marché des objets connectés

beijing

C’est désormais officiel : Beijing est entrée de plein fouet dans la course à la gouvernance de l’IoT cette année, notamment en investissant la modique somme de 800 millions de dollars dans cette industrie prometteuse. Et les professionnels du secteur prédisent que les prochaines start-ups qui vont exploser en Chine ne sont autres que des start-ups appartenant à ce domaine. On vous livre les 10 noms de start-ups à suivre de très près dans les trimestres à venir, après vous avoir livré quelques chiffres sur l’Internet des Objets en Chine.

Chine et objets connectés : un marché juteux

ido china

Le ministre de l’Information et de la Technologie Chinois a estimé que le marché de l’IoT allait atteindre les 80,3 milliards de dollars de bénéfice d’ici la fin de l’année, tandis que le gouvernement estime que ce chiffre va doubler d’ici à 2020. Et ces données ne semblent pas si folles, dès lors que l’on sait que la Chine a fait de l’IoT l’une de ses priorités stratégiques majeures depuis quelques années. Depuis 2009, le marché a connu une santé florissante et augmenté de 30% en moyenne chaque année, faisant de l’Internet des Objets l’un des secteurs les plus prometteurs du pays. Les secrets d’une telle réussite ? Tout simplement que les objets connectés rassemblent plusieurs choses dont les Chinois raffolent en étant des concentrés de technologie, et connectés. Ainsi la clientèle potentielle était déjà énorme sur ce marché, avant même que l’expression « IoT » ne soit prononcée pour la première fois.

Tour des start-ups chinoises

1- Xiaomi

my band xiaomi

 

Le 3ème distributeur mondial de smartphones s’est également développé ces dernières années dans divers secteurs de matériel informatique. L’entreprise a notamment rencontré le succès avec le lancement de son bracelet connecté low-cost ces deux dernières années, le My Band, et se tourne désormais vers des gadgets dédiés à la santé ou aux maisons intelligentes. Le groupe a également réalisé un partenariat stratégique avec le géant chinois du mobilier de maison Midea.

 

2- Broadlink

broadlink

Broadlink est un fournisseur de solutions intelligentes pour la maison spécialisé dans la domotique. En plus de la création de prises et télécommandes à infrarouges intelligentes, Broadlink a également développé Broadlink Dna, pour aider les fabricants d’appareils électroménagers à rendre leurs appareils intelligents. D’autre part, la solution Wi-fi de Braodlink a été intégrée au routeur intelligent de Xiaomi.

3- Gizwits

giswits

Gizwits est une plateforme qui connecte les appareils électroménagers et autres objets électroniques à Internet. D’autre part, la plateforme permet aussi aux utilisateurs l’accès à des outils d’analyse, mais aussi des notifications et mises à jour des firmwares à distance. La start-up a également lancé un système pour développer sa propre plateforme : Gizwits 2.0.

4- Ayla Networks China

Ayla Networks China est la branche chinoise de l’entreprise Ayla Network basée aux États-Unis. Cette start-up offre des solutions de connectivité au Cloud pour les industriels. L’entreprise américaine a débloqué l’an dernier 14,5 millions de dollars pour envahir le marché chinois, notamment en créant un site chinois, en coopérant avec l’agence Sina, mais aussi en nommant un dirigeant chinois, tant le directeur américain -Dave Friedman – pense que la Chine mènera ce secteur dans un avenir proche.

5- Lifesmart

lifesmart

Encore une start-up tournée vers le développement d’objets connectés pour la maison. Sa gamme de produits s’étend pour le moment du centre de contrôle intelligent, en passant par les prises intelligentes, les capteurs environnementaux et les caméras de surveillance smart.

6- Yeelink

Yeelink se propose d’assister les industriels dans la création de produits intelligents, du design de matériel informatique au développement d’applications mobiles, de la première à la dernière étape de commercialisation du produit.

7- Landing Technology

Landing Technology gère le développement, la création et la vente d’équipements intelligents. Leurs deux marques Ivy Link et Goldweb représentent respectivement des objets connectés et des appareils de mise en réseau et autres accessoires.

8- Orvibo

orvibo

Orvibo est également une start-up tournée vers la domotique. Sa gamme de produits s’étend des gadgets intelligents aux sonnettes de portes en passant par des plateformes cloud dédiées aux terminaux connectés. Le produit d’appel de la start-up reste son détecteur de gaz (intelligent) qui protège maisons et familles de dangereuses fuites de gaz.

9- MXchip

Cette start-up s’est lancée en 2005 avec une spécialisation dans les réseaux sans fil à courte distance. Ces derniers mois, la start-up chinoise a multiplié les partenariats et sensiblement développé son activité. Le dernier en date ? Un partenariat avec l’américaine Atmel pour créer un cloud sécurisé dédié aux appareils connectés.

10- Phantom

phantom

Phantom est un fournisseur de solution pour smarthomes, notamment en ce qui concerne la sécurité et les luminaires intelligents du domicile. En 2014 il a remporté un investissement de 1,5 million de dollars.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.