Accueil > Business > E-Santé > Données médicales : un marché en expansion de 39 % par an
données medicales etude

Données médicales : un marché en expansion de 39 % par an

Depuis plusieurs années, santé et IoT forment un couple idyllique dans le marché mondial. Et pour renforcer leurs alliances, le marché de la sécurité des données médicales sera amené à voir son taux de croissance annuel augmenter de 39, 44% entre 2016 et 2022.

Une hausse due au support des gouvernements et à l’intérêt croissant des ONG, basées sur la santé mondiale, à l’égard des objets connectés. Ce marché représentait à lui seul 4,74 millions de dollars en 2015 et verra son taux de croissance augmenter de 39,44% par an entre 2016 et 2022.

Son expansion s’explique en raison d’un rapport coût-efficacité avantageux et un meilleur accompagnement des patients, si l’on s’en tient au rapport publié en avril 2016, Global Healthcare IoT Security Market.

Cela va sans dire que les hypocondriaques de service n’auront plus à prendre un nombre infini de rendez-vous chez le médecin. Les produits high-tech se révèlent parfaits pour connaître en temps réel l’ensemble de ses données médicales (mesure des fréquences cardiaques, capteurs de sommeil, brosse à intelligente…etc.).

La sécurité des données, l’épée de Damoclès de la santé connectée

Mieux vaut prévenir que guérir, certes. Cependant, qu’en est-il de la sécurité des données ? L’enregistrement et l’exploitation de nos données sont essentiels pour le futur de la santé connectée, qui repose sur le principe de crédibilité.

Selon une étude américaine menée en 2013, sur 43 des applications mobiles et fitness de santé, la majorité n’apporte pas une protection suffisante (exploitation publicitaire, manque de sécurisation des communications, identification des utilisateurs par des tiers).

En 2015, le FBI avait émis des préventions à l’égard des hackers qui pouvaient user ces données dans le but de créer une fausse identité et commettre des fraudes. Ce qui explique qu’il n’y ait que 11% des Français qui aient adopté un objet connecté pour surveiller leur santé, en 2013. Sans compter le danger que ces données représentent face aux cybercriminels.

Devant la méfiance accrue des consommateurs, plusieurs sociétés de sécurité informatiques se mobilisent pour éloigner ce marché du scénario Big Brothers. Parmi elles, on peut citer la fameuse société russe Kapersky Labs, IBM Corporation ou Deutsche Telecom Ag.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend