in

Comment faciliter le travail en entrepôt grâce au lecteur de code-barres mains libres ?

Les solutions technologiques logistiques telles que le lecteur de codes barres mains libres constituent un élément essentiel pour répondre aux attentes des clients. De fait, les réalités actuelles de la vente exigent que les services des entrepôts soient plus efficaces.

De nombreuses opérations logistiques se tournent vers les technologies de collecte de données automatisées pour accroître leur performance, notamment les scanners de codes à barres mains libres. En fait, ces scanners ne représentent plus des tendances émergentes, mais une solution incontournable pour réduire les erreurs dans diverses opérations. Découvrez ci-après les étapes à suivre pour intégrer le lecteur de codes à barres mains libres dans le processus de travail.

Créer un plan de code-barres initial

La première étape de toute nouvelle mise en œuvre de codes à barres doit commencer par un plan initial. Cela permettra non seulement d’éviter de futurs problèmes, mais garantira également la compatibilité entre les différents composants du système de codes-barres. Les étapes suivantes constituent un bon point de départ lors de la mise en place d’un lecteur de code-barres mains libres

  • Déterminer les besoins en codes-barres d’inventaire
  • Revoir la disposition de l’entrepôt
  • Examiner la chaîne d’approvisionnement du produit
  • Aligner les systèmes de contrôle d’entrepôt existants
  • Configurer la plateforme logicielle centralisée

Une fois les codes barres établis, ils peuvent être facilement scannés à l’aide de matériels supplémentaires reliés à une plateforme logicielle centralisée. Les plateformes de gestion des stocks et des actifs les plus populaires utilisées par les entrepôts comprennent : 

  • les systèmes de gestion d’entrepôt (WMS), 
  • les systèmes de gestion de la maintenance assistée par ordinateur (CMMS) 
  • et les systèmes de gestion des actifs d’entreprise (EAM).

Si une plateforme logicielle est déjà en place, il faut vérifier les exigences pour déterminer les symbologies de codes à barres et les scanners de codes à barres compatibles.

C’est également un bon moment pour déterminer les besoins en matière de lecture de codes-barres mains libres et quel matériel sera utilisé dans l’ensemble de l’entrepôt.

Sélectionner les symbologies de codes-barres

Après avoir vérifié la compatibilité des matériels de lecture et du système logiciel centralisé, l’utilisateur peut choisir un modèle spécifique pour ses étiquettes de codes à barres.

Les codes à barres sont soit unidimensionnels (1D), soit bidimensionnels (2D). Un code à barres 1D utilise des lignes verticales de différentes largeurs pour coder des données numériques (chiffres uniquement) ou alphanumériques (chiffres et lettres). Les codes à barres 2D, tels que le code QR, utilisent des cases pour coder les données.

La considération la plus importante lors de la sélection d’étiquettes à code-barres est de choisir une option de codage qui soit logique et aussi simple que possible. 

Concevoir des étiquettes de codes à barres

Il est important de choisir un modèle final d’étiquette de code-barres qui corresponde bien aux applications ciblées dans l’entrepôt. Dans de nombreux cas, une combinaison de différents modèles sera nécessaire pour s’adapter à différents environnements physiques, emplacements et méthodes de fixation.

Voici quelques-unes des étiquettes les plus courantes choisies pour être utilisées dans un entrepôt :

  • Étiquettes de niveau unique
  • Étiquettes multiniveaux
  • Étiquettes enveloppantes
  • Étiquettes pour conteneurs
  • Étiquettes de palettes 
  • Étiquettes de sol.

Établir des processus d’inventaire de codes à barres

Une fois le lecteur de code-barres mains libres acquis, il est important de mettre en place des processus pour gérer ce nouveau système. Il s’agit notamment des procédures d’application des étiquettes, de mise à jour des informations dans le système logiciel et de numérisation des articles. 

Il convient d’accorder une attention particulière à l’emplacement de l’étiquette de code-barres sur chaque article afin de s’assurer qu’elle ne soit pas facilement masquée et qu’elle puisse être facilement scannée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.