in , , ,

Futur en Seine 2016, un défilé de startups connectées

startups

Si vous êtes amateur d’innovation, de robotique ou d’objets connectés, l’édition 2016 de Futur en Seine vous concocte un beau mélange de startups, alliant pratique, convivialité et travail. Au cœur de ce rendez-vous, étaient présents de nombreux leaders de l’IoT et de jeunes pousses avec des promesses plein les yeux pour leur première venue au sein du rendez-vous incontournable de l’innovation et de l’économie numérique. Depuis 2009, Cap Digital organise ce festival dans le but de faire de l’île de France la « première smart région du monde ». Un objectif en voie de se réaliser ?

La région a versé 1,9 million d’euros pour cette nouvelle édition. Cette année, le festival s’organise sur deux sites dont le Carreau du Temple où 200 startups présentent leur projet et la Gaîté Lyrique où se tiennent les conférences avec pour thématique principale « Tous hackés ? Tous hackers ». A deux pas de République, nous pouvions explorer un cocktail de prototypes allant du Cyborg végétal à la gélule connectée.

Le génie en Seine

Robot nourrice pour plante, gélule connectée, mixologie connectée pour les friands de cocktail…De nombreuses startups avaient l’occasion de nous présenter leur idée ingénieuse lors de cette 7ème édition. Voici pour vous notre sélection :

pcloud

Still Human/Cyborg Vegetal

La startup Gå.ia a pour but d’offrir aux plantes un cerveau et des jambes afin de les ancrer au sein de la société humaine. La startup veut traduire les besoins des plantes grâce aux objets connectés, et grâce à ce produit, les plantes ont de quoi devenir autonome. La jeune pousse a remporté la deuxième place du prix Zee Entrepreneur Val d’Oise et a obtenu le 1er Prix Business Punk des Digischool HYPE Awards chez Google France. Conçu par Matthias Schmitt lors du passage de son diplôme à Strate (école de design) en 2013, qui a réussi à lier robotique, biologie et relation sociale entre l’homme, la machine et le végétal.

startups
© Gå.ia

Body Cap

Body Cap se place au service de la santé et du bien-être en proposant une gélule connectée, E-Celsius Performance. Elle permet de mesurer, d’enregistrer et de communiquer en continu la température centrale. Le but ? Réduire les risques pour les personnes en situation extrêmes comme les athlètes de haut niveau ou les pompiers et optimiser les performances des sportifs en enregistrant en continu dans sa mémoire de la température lors de l’échauffement, de la compétition et de la phase de récupération. Avec ces données, l’athlète peut mieux comprendre le lien entre la thermorégulation et les performances et ainsi il est possible d’optimiser et d’individualiser les protocoles d’entraînement pour chaque athlète.

startups

Kuantom

Si l’envie vous prend d’organiser une soirée cocktail mais que la mixologie et vous, ça fait deux, Kuantom vous propose donc le mixologue connecté ! Après les caves à vin et les machines de dégustation de vin connecté tels D-Vine, faites place au premier mixologue connecté. Il est capable de doser les ingrédients, d’émulsionner les cocktails sur 3 niveaux et de vous le produit fini. Comme D-Vine, Kuantom se base sur des flacons à la différence que ces derniers sont connectés. Ainsi, grâce à une application mobile et les liquides présents dans la machine, nous sont proposés divers cocktails à concocter.

startups

Romy Paris

La beauté aussi se connecte de nos jours, et se fait sur mesure en fonction de vos désirs et de votre environnement. Avec son formulateur cosmétique connecté Figure, la jeune pousse propose un véritable assistant de beauté, protégé par 5 brevets internationaux et se propose de délivrer à la demande à domicile un sérum ou une crème 100% conçu sur mesure pour les besoins de votre peau. Après 5 années de recherche et de mise au point, ils cherchent à proposer des pots de crème évolutifs correspondant à notre vie réelle grâce à un appareil qui crée des soins sur mesure en fonction de divers paramètres : façon de dormir, de faire du sport ou de vivre la pollution.

startups

Foosball Society

Foosball Society est le premier réseau social des joueurs d’ebabyfoot. Se voulant être une nouvelle expérience de jeu connecté, la société se propose d’installer une convivialité et un lien réel entre des employés ou des professionnels à travers cette table de babyfoot connecté, qui crée plus de lien social que la pause café. Le babyfoot connecté permet d’enregistrer les données sociales des joueurs et de révéler la culture digitale de l’entreprise.

startups

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *