Accueil > Business > E-Santé > [Etude] Goldman Sachs : les objets connectés au secours du service de santé américain

[Etude] Goldman Sachs : les objets connectés au secours du service de santé américain

Goldman Sachs a publié, la semaine dernière, un rapport qui peut faire économiser 300 milliards de dollars aux services de santé américains. Il préconise une plus grande utilisation d’objets connectés quant au suivi médical des patients.

Les maladies chroniques sont mieux traitées grâce aux objets connectés

L’asthme, la BPCO* et le diabète représentent la plus grande opportunité pour les appareils et services connectés. Par exemple, Propeller Health, propose un suivi du comportement et de l’état de santé d’un patient en temps réels. Grâce à un capteur fixé sur l’inhalateur, toutes les données recueillies par le patient sur son smartphone seront analysées par le médecin traitant. Celui-ci pourra alors adapter en circonstance le traitement à suivre.

Propeller : inhalateur connecté
Propeller propose un suivi des maladies chroniques respiratoires grâce à un ingénieux inhalateur connecté.

En France, on réfléchit aussi à une plus grande utilisation d’objets connectés dans le milieu de la santé. Selon Europe 1, en février dernier, le Conseil national de l’Ordre des médecins a recommandé un remboursement de l’e-santé par la sécurité sociale.

Les objets connectés dans le domaine de la santé, un marché très prometteur

« À Propeller, nous avons passé des années axées sur la démonstration du bénéfice clinique reproductible de notre système. À ce jour, nous avons réalisé (réalisées ou en cours) 12 études totalisant plus de 1200 patients, et avons analysé les données sur des milliers d’autres à partir de notre base de données. Nous sommes très confiants dans nos résultats cliniques », selon Propeller Health.

D’après Golman Sachs, les solutions de surveillances des maladies via les objets connectés pourraient permettre aux services de santé américains d’économiser plus de 300 milliards de dollars par an. Le rapport indique aussi qu’il existe une réelle opportunité commerciale à saisir pour les entreprises de santé numérique fournissant ces solutions, estimait a 32 milliards de dollars par an.

En France, 1001Pharmacies.com a réalisé une enquête du 1er janvier au 15 mars 2015 sur la relation des Français aux objets connectés dans le domaine de la santé.

Étude de 1001Pharmacies.com sur les utilisations des objets connectés par les Français, dans le domaine médical :

En pourcentage, l'utilisations des objets connectés par les français , dans le domaine médical.
En pourcentage, l’utilisation des objets connectés par les Français , dans le domaine médical

À la question « Pour quelles applications de santé utiliseriez-vous des objets connectés ?« , 65% des personnes interrogées utilisent une application de santé pour prévenir certaines maladies.

1 objet connecté sur 3 est un coachPuce médicale

*Broncho Pneumopathie Obstructive Chronique

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *