in , ,

Huawei n’attend pas la 5G et trouve un compromis pour l’IoT

huawei equipement reseau

Huawei, le fabricant de smartphone et l’équipementier réseau pousse le développement de la « 4,5G » pour se préparer à l’IoT dans le monde. Pourquoi ? Parce qu’il faut attendre 2020 avant le déploiement officiel de la 5G

Le nombre d’objets connectés ne cesse de croître. Chaque acteur du marché cherche une solution pour pallier le problème de saturation des communications. Pour cela, il faut multiplier le type de réseau disponible. Si certains produits transmettent un petit nombre d’informations, comme les objets reliés au réseau de Sigfox, d’autres ont besoin d’une bande passante conséquente pour rester connectés et envoyer des fichiers volumineux.

Pour ce faire, le chinois Huawei développe en ce moment un LTE Advanced, le nom officiel de la 4,5G. Ryan Ding, le président Solutions et produits, a déclaré lundi que la compagnie va déployer 60 réseaux de ce type en 2016.

Des tests en conditions réelles ont déjà été effectués à Singapour et en Australie. Dans la ville pays, l’équipementier a atteint le débit de 1,42 Gbit par seconde en débit descendant. En Australie, le partenariat avec l’opérateur Optus a permis d’atteindre 1 Gbit par seconde en débit descendant et 130 Mbit par seconde en débit montant.

Huawei combine les technologies

Cela est rendu possible par l’utilisation de la technologie MIMO qui fonctionne d’entréeS multiples et de sorties multiples. Cette technique de multiplexage permet d’augmenter la portée et le débit du réseau LTE-Advanced. Dans ce cas, le fabricant utilise 4×4 MIMO, la modulation d’amplitude en quadrature et la technologie dual carrier 2CC et tri-bande 3CC.

La firme n’oublie pas la partie filaire avec l’utilisation du réseau optique passif  GPON 10, en coaxiale et la norme Data Over Cable Service Interface System, DOCSIS 3.1 pour atteindre un débit théorique de 10 Gbit par seconde. Le choix des bandes de fréquence 1,8 Ghz et 2,6 Ghz déjà utilisées pour la 4G facilite l’installation de ce nouveau LTE.

Quel rapport avec l’IoT ? Huawei a travaillé sur un chipset et des modules en partenariat avec des compagnies de télécommunications pour développer un standard qui est compatible avec ce réseau 4,5G pour supporter un grand nombre de connections des objets. Selon le CEO de Huawei, prendre de l’avance sur les standards offre une meilleure sécurité et une alternative qui continuera d’être utiliséE en même temps que la 5G.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.