in ,

Intel IoT, vers une nouvelle génération de voiture

Avec son programme IoT, Intel travaille à l’amélioration de nombreux secteurs comme la santé, mais aussi celui de la voiture connectée. Voici les solutions proposées.

Les voitures d’aujourd’hui fonctionnent déjà avec un tableau de bord qui, en réalité, correspond à un ordinateur de bord. Grâce aux données qu’il est possible de récolter, notre façon d’appréhender la route pourrait bien changer, tout comme le véhicule en lui même avec, pourquoi pas, des voitures en plastique ou avec des matières biodégradables.

Pour ceux qui pensent d’ailleurs qu’il ne s’agit que de sujets de sciences-fictions, Intel rappelle que c’est un projet en cours, notamment avec l’ADAS (advanced driver assistance system). Il y a 20 ans, les caméras de recul, l’aide au stationnement ou encore les voitures automatiques n’étaient que des rêves. Aujourd’hui il s’agit d’une réalité.

Connecter la voiture à son environnement

Avec les nombreuses possibilités qui sont offertes aux ingénieurs, celle de connecter la voiture aux autres véhicules, humains et infrastructures présentes sur la route semblent faisables. C’est ce qu’ils appellent le V2x et qui inclue :

  • Le V2V, c’est à dire une voiture communiquant avec d’autres véhicules
  • Le V2I, la communication entre le véhicule et les infrastructures comme les signes ou les feux
  • Le V2P, qui va permettre de communiquer avec les cyclistes, piétons, avec des applications sur Smartphones ou objets connectés
  • Le V2C, c’est-à-dire avec le Cloud

Voiture communiquant avec les autres

Il est néanmoins important de faire attention à la surcharge de données de la part des voitures afin de rendre prioritaires les alertes les plus importantes. Éviter les collisions, les excès de vitesse, cela semble une solution plus qu’adaptée s’il n’y avait pas un problème de sécurité. Les cyber attaques sont aussi à prendre en compte dans ce domaine. Il va falloir aussi créer un standard pour autoriser les voitures à utiliser un seul et même langage.

Mais perdre le contrôle de son véhicule pour une machine est également une question de culture et risque de poser des problèmes quant à son adoption par le grand public.
L’idée serait alors de rendre la voiture intelligente, de lui offrir une vision à 360° et surtout de la faire fonctionner aussi bien que le cerveau humain. Revoir l’architecture de la voiture risque d’être un challenge majeur pour créer la voiture de demain.

Développer la voiture comme une plateforme pour l’innovation

Intel pointe alors du doigt qu’ils possèdent une équipe de spécialistes du monde automobile, de la sécurité et d’autres domaines afin d’avoir une vision complète des enjeux que cela comporte. Ils espèrent ainsi utiliser le meilleur des données récoltées et les faire passer dans le « cerveau » du véhicule en temps réel.

Intel IoT voiture intelligente

nouvelle façon de communiquer avec sa voiture

L’exemple utilisé pour illustrer le cas de la voiture intelligente, c’est celui de l’avion. En effet, les avions disposent aujourd’hui de pilote automatique, d’ordinateur de bord, d’un système anti collision, afin de rendre les voyages aériens plus surs et fiables sans pour autant rendre le pilote obsolète puisque c’est lui qui prend toutes les décisions. Et c’est de cette manière que Intel perçoit le futur de la nouvelle génération de voitures.

Vers une évolution de la conduite automobile avec Intel IoT

Dans le futur, les recherches en matière de voitures seront portées sur les logiciels plutôt que le matériel informatique lui-même. Le programme Intel IoT compte jouer un rôle important dans le développement des voitures intelligentes en catalysant le développement de meilleures pratiques, standards et plateformes qui seront utilisées dans le monde de l’industrie automobile.

Une façon d’introduire l’ASRB, automative Security Review Board, qui explore la manière dont les usagers conduisent leur voiture et comment améliorer leur expérience en tant que conducteur. Mais avant tout il s’agit de réduire les accidents et d’augmenter la sécurité sur la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.