Accueil > Business > L’agriculture a besoin de l’IoT pour continuer à nourrir la planète

L’agriculture a besoin de l’IoT pour continuer à nourrir la planète

Avec une population qui devrait atteindre les 9 milliards en 2050, l’agriculture se doit d’être plus productive et performante, tout en excluant les pratiques polluantes et intensives qui appauvrissent la terre et empêchent une exploitation durable. C’est pourquoi l’agence Beecham Research, préconise que l’agriculture se tourne vers l’IoT et ses nombreuses solutions adaptées

L’Internet des objets pour augmenter la productivité et réduire les dépenses

Le secteur agricole est l’un des premiers à avoir su se doter d’une logique d’écosystème connecté pour améliorer sa productivité.
Il existe d’ors et déjà des étables connectées équipées de systèmes électroniques, permettant d’identifier les animaux et donc de fournir une alimentation adaptée au poids,à la santé et au cycle de lactation de l’animal.
Les outils de l’agriculteur sont également connectés. Avec une moissonneuse-batteuse connectée, un tracteur ou un  semoir connecté, toutes les données propres à l’exploitation de la parcelle sont partagées et l’agriculteur peut centraliser les informations récoltées et commander à distances ces appareils pour qu’ils lui fournissent des données à même d’augmenter la productivité.
Autre avancée technologique qui vient largement moderniser l’agriculture ainsi qu‘améliorer la productivité et réduire les pertes sur une récolte, ce sont toutes les sondes de mesures. Ces dernières une fois implantées dans le sol, calculent le taux d’humidité pour réduire l’utilisation abusive d’arrosage automatique. Elles sont également à même de déterminer quel est le moment le plus propice à la récolte, afin de maximiser les profits. Reliée à un réseau internet, la sonde est même capable de suivre le cours des céréales afin d’indiquer une date de récolte qui permet d’augmenter les profits.
L’agriculteur devrait donc parcourir ses champs munis d’un ordinateur dans les années à venir.

Agriculture drone

Cartographier les champs et développer l’agriculture de précision

Si vous voyez des drones parcourir le ciel au-dessus d’un champ, rien de très étonnant. Les drones sont très utiles pour cartographier de façon rapide et précise des champs gigantesques. La start-up française Airnov a ainsi développé un drone capable de cartographier les champs et de mesurer grâce à une série de capteurs la surface, le taux de chlorophylie ou encore le taux d’azote.
Une fois toutes ces données centralisées, des applications professionnelles appelées farm management softwares, permettent d’aider le fermier à prendre les meilleurs décisions pour sa parcelle et de réduire le gaspillage d’eau ainsi que la pollution par pesticides. Une agriculture plus efficace et moins polluante pour une nouvelle révolution verte.
D’autant plus que l’Europe fait de l’agriculture connectée un de ses objectifs, avec un projet nommé Europe 2020 visant à encourager une économie européenne durable, et à mettre en place des fonds pour faciliter la recherche avec un programme baptisé Horizon 2020.

source : techworlds.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend