Les raisons de la chute de l’action GoPro

On ne présente plus la société GoPro et ces petites caméras, dont la croissance depuis son lancement en 2004 est exceptionnelle. Cependant, depuis le mois d’octobre 2014, l’action semble mal en point et a dégringolé de 93 dollars début octobre, à 47 dollars hier. Qu’elles sont les raisons qui peuvent expliquer une telle dégringolade.

L’affaire Schumacher, une atteinte à l’image de marque de GoPro

Michael Schumacher et son terrible accident de ski. Vous n’avez pas pu passer à côté de cette information, qui a fait la une de nombreux JT, et garnit les pages des quotidiens sportifs et généralistes.
Si le champion allemand skiait en hors-piste, ce n’est pas la violence du choc qui serait en cause dans l’accident qui a rendu Michael Schumacher tétraplégique, mais plutôt la GoPro qu’il portait sur son casque.
En effet, selon des déclarations du journaliste français François Moncet qui a rencontré l’un des fils de Michael Schumacher, « ce n’est pas le choc, mais le pilier de la GoPro qu’il avait sur son casque qui lui a abîmé le cerveau« . Un rapport du journal anglais The Telegraph, avait d’ailleurs confirmé que le casque s’était brisé mais que la caméra elle était intacte.
Trois jours après les propos rapportés du fils, l’action GoPro chutait de 12% dès l’ouverture. Et pour cause un appareil spécialisé dans la pratique de sport extrême, et qui entraîne une blessure lors d’un choc, ça n’est pas pour rassurer les actionnaires sur l’avenir de la marque.
D’autant que l’annonce d’Apple vient mettre un coup supplémentaire à l’action de la caméra.

Les images de PattenlyApple au centre de la rumeur crédit photo: patentlyapple.com
Les images de PattenlyApple au centre de la rumeur
crédit photo: patentlyapple.com

Apple, nouveau concurrent de GoPro?

C’est en tout cas ce que laisse penser le scoop déniché par le site américain patentlyapple. Des images d’un brevet déposé par le groupe de Cupertino semblent en tout cas l’indiquer. En vérité, Apple a racheté le brevet de Kodak, alors en pleine restructuration. La marque à la pomme avait alors attendu le mois de novembre 2013, pour faire une offre acceptée par la compagnie sur le déclin.
Cependant, la rumeur reprise par les médias a pris une ampleur bien supérieur à son poids. En effet, le brevet a bien été racheté, mais dans le cadre d’un achat groupé.
Les rumeurs font état d’une caméra entièrement étanche, capable d’enregistrer des sons sous l’eau et d’être contrôlé à distance par l’Iphone et l’Apple Watch. Un support serait également disponible pour la fixer au guidon d’un vélo, ou d’une moto.


Découvrez notre lead marketplace I.T


Les grands groupes dictent la tendance

Si en matière de rumeur de la part d’Apple, il faut se montrer prudent (on ne compte plus les fausses innovations prêtés aux Iphones avant leurs présentations), il n’empêche que cette dernière a fini d’achever l’action GoPro. Le jour de la publication de l’information, l’action GoPro a immédiatement chuté de 10 dollars, pour accentuer une baisse déjà bien entamée.
Quels enseignements tirer de cette affaire. Eh bien tout simplement que dans les nouvelles technologies ce sont les grands groupes qui font la tendance, et alors que la société GoPro est déjà installée depuis 2004, une simple rumeur comprenant le nom d’Apple vient mettre à mal l’action GoPro.
Pas de date de commercialisation évoquée et pas de réaction de la part des dirigeants d’Apple, l’avenir nous dira si GoPro va être définitivement fragilisée par l’arrivée d’Apple sur le marché, ou si la rumeur était infondée.

 source: lesechos.fr et marketwatch.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *