in

L’intégration de l’IA à l’IIoT améliore les opérations de fabrication

IA IIoT

Business Insider prévoit qu’il y aura plus de 64 milliards de dispositifs IIoT d’ici 2025. Grâce à l’IA et à l’IIoT, les usines disposent d’un outil puissant pour gérer l’afflux de données.

Le monde de la fabrication est sur le point de connaître une nouvelle révolution grâce à l’ajout de l’IA à l’IIoT. En effet, l’Internet des objets industriels (IIoT) offre une plus grande visibilité des données. Avec la prise en compte de l’intelligence artificielle (IA), les performances s’améliorent et les possibilités d’automatisation se multiplient. 

L’IA et l’IIoT forment un duo puissant

Les capacités IIoT sont fréquemment citées dans l’industrie manufacturière. À titre d’exemple, Stelia et Recaro exploitent les données des capteurs IoT dans les avions pour la maintenance prédictive. Ainsi, ils peuvent surveiller l’état des sièges et déployer des employés pour anticiper divers problèmes avant qu’ils ne surviennent.  

Désormais, avec l’intégration de l’IA, l’IIoT va évoluer de manière significative. Ensemble, ces deux technologies permettent de collecter d’immenses quantités de données. Elles fournissent également de nouvelles solutions pour gérer toutes ces informations dans le secteur de la fabrication. 

En présence d’une myriade de machines et de capteurs répartis dans les usines, les fabricants font face à la réalité du déploiement de l’IIoT. Ces processus peuvent inclure l’identification des sources et la validation de données difficiles. Cependant, l’IA aide les fabricants à changer la façon dont les machines et les opérateurs humains communiquent.  

Les composants alimentés par cette technologie peuvent en fait « étudier » les aspects clés du fonctionnement des machines. Cela permet de mieux organiser les données et de les mettre en œuvre dans toutes les opérations. Grâce à cette approche, la gestion des usines devient une expérience plus productive.

L’IoT génère de la valeur économique 

Business Insider prévoit qu’il y aura plus de 64 milliards de dispositifs IoT d’ici 2025. De son côté, McKinsey Global Institute estime que l’IoT pourrait apporter entre 4 000 et 11 000 milliards de dollars de valeur économique au cours des cinq prochaines années.

Les appareils connectés à Internet dans des applications autonomes peuvent offrir une longue liste d’avantages. Toutefois, en les combinant avec l’IA, les opérateurs passent à un niveau supérieur, comme l’automatisation.

En effet, les systèmes d’IA peuvent alléger la charge en permettant d’accéder et de passer au crible les flux de données collectés par l’IIoT. Ce phénomène autorise les fabricants à se concentrer sur la transformation des data en informations précieuses et exploitables.

Pour l’industrie de fabrication, cela signifie une amélioration des opérations et une flexibilité accrue des machines et du volume de production. En effet, en intégrant des objets intelligents aux solutions IIoT, les responsables sont en mesure de déterminer l’emplacement exact des perturbations. Quant au personnel des installations, il est capable de repérer les zones qui nécessitent une intervention plus importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.