in

L’internet des objets au service des séniors

Anne Lauvergeon l’a affirmé dans son rapport « Innovation 2030 », la « Silver Economie » (ou l’économie liée aux produits des séniors) est un axe de croissance pour la France dans les années à venir. Quel rôle l’internet des objets a-t-il à jouer dans cette nouvelle économie ?

Des séniors en puissance

En effet, selon l’INSEE, un Français sur deux sera âgé de plus de 50 ans en 2030. Les « Baby-boomers », désignant les hommes et femmes nés pendant les trente glorieuses (1945-1975), vont représenter une part de plus en plus importante de la population du pays, et donc de la consommation. En 2015, les séniors assureront 54% des dépenses sur les différents marchés (santé, assurance, loisirs, équipements de maisons). Selon ce rapport du gouvernement, la « Silver Economie » pourrait représenter 2,4% du PIB à lhorizon 2040.

Avec des besoins identifiés

Face à l’accroissement de l’espérance de vie, les ainés souhaitent des biens et services leur permettant de maintenir leur autonomie et leur maintien à domicile mais aussi de prévenir les maladies en suivant leur état de santé. L’internet des objets et plus précisément le « M-Health » et le « Quantified Self » sont en mesure de répondre à ces besoins. L’essor de start-up comme Withings, et l’intérêt porté par les grands constructeurs (Philips, Siemens) au secteur de la santé en est l’illustration. Désormais, il est possible d’analyser son taux de glycémie grâce au lecteur de glycémie IBGStar de Sanofi et de communiquer son rythme cardiaque et de la respiration directement à son médecin via le pansement Biostamp.

pcloud

Motivations d’achat des séniors:

Motivations sénior silver economie IOT

Mais qui restent à conquérir

Selon le baromètre Médialis, bien que nos aînés soient majoritairement informés de l’effervescence autour des objets connectés (67% des plus de 55 ans connaissent les objets connectés), peu d’entre eux ont déjà franchi le pas (10% sont équipés). L’importance de l’entourage dans la préconisation des objets est primordiale comme le révèle l’étude de Médialis selon laquelle 33% des personnes équipées ont acheté leur objet suite aux conseils d’un membre de leur famille ou d’un ami. Par ailleurs, de plus en plus de professionnels de santé conseillent à leurs patients d’utiliser des objets connectés permettant ainsi un suivi permanent et approfondi.

L’Internet des objets contribuera dans les années à venir à l’amélioration des conditions de vie des seniors. Non seulement d’un point de vue médical grâce à un meilleur suivi mais aussi d’un point de vue social grâce à une autonomie prolongée. Néanmoins, il faudra auparavant informer les futurs séniors connectés de manière simple, concrète et transparente sur la plus-value apportée par l’internet des objets.

Source : Baromètre Médialis – Décembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *