ticatag pro
Le Ti'Be Premium, pour un service clientèle personnalisé.

[MedPi 2015] Ticatag prépare des boîtiers beacons indoor et outdoor

A l’occasion du MedPi 2015 de Monaco, le showroom business qui réunit acheteurs, marques et distributeurs autour des loisirs numériques,  nous avons rencontré Ticatag, une start-up d’origine bretonne qui conçoit ses propres beacons indoor et outdoor, pour le grand public, et depuis peu pour le marché B2B.

Ticatag, une petite société pas très loin de l’ombre d’Alcatel-Lucent

ticatag

La société Ticatag est extraite du groupe Alcatel Lucent, et composée de trois chercheurs du secteur R&D A l’origine de Ticatag, un POC (Proof of Concept), proposé il y a deux ans dans les fourneaux d’Alcatel-Lucent, qui n’était visiblement pas dans les priorités immédiates du grand groupe. Alcatel Lucent a donné son accord pour l’extraction de la technologie et héberge même Ticatag pour le moment dans ses locaux.

Ticatag a donc préparé son produit pour le grand public. L’équipe a choisi de lancer sa campagne sur KissKissBankBank en mars 2014, récoltant ainsi 37 000 euros sur les 25 000 euros demandés. Dès juillet de la même année, ils honorent leurs premiers envois, soit 3000 porte-clés. 10 000  porte-clés Ticatag ont été vendus en France. Dans son évolution récente, Ticatag va bientôt déménager au sein de l’incubateur du Crédit Agricole le « Village« , à Miromesnil). Leur site de production industrielle est quant à lui basé à Lannion, en Bretagne.


Découvrez notre lead marketplace I.T


Le porte-clé Ti’Be Premium : un service clientèle personnalisé

porte clé
Les modèles de porte-clés Ticatag équipés de beacons

 

Au MedPi, Ticatag a présenté la version « pro » de son porte-clé connecté utilisant sa propre technologie beacons : le Ti-Be Premium. Ti-Be peut être attaché à l’objet de votre choix, puis connecté à votre smartphone : cette connexion vous permet de faire sonner votre porte-clé avec votre téléphone quand vous avez perdu l’objet en question. Très pratique pour ceux qui ont l’habitude d’égarer leurs clés plusieurs fois par jour dans la précipitation.

Mais la version dédiée aux professionnels a un autre intérêt : si vous êtes gestionnaire d’un hôtel, vous pouvez proposer le porte-clé à vos clients réguliers. Ainsi, lorsqu’ils se présenteront à la réception, en s’approchant à une distance d’environ 40 mètres du comptoir, ils peuvent recevoir un accueil personnalisé avec du push. La réception peut ainsi accéder à la fiche du client immédiatement (en imaginant qu’ils soient équipés d’iPads ou smartphones compatibles). Une technologie qui peut être adaptée aux boutiques de luxe, et autres commerces. Le push n’est pas simplement un affichage mais peut être également le déclenchement d’une action ou une musique.

ticatag pro
Le Ti’Be Premium, pour un service clientèle personnalisé.

Des produits conçus pour tout géolocaliser autour de soi

Suivant Précedent
Ti'fox
La Balise Ti’Fox de Ticatag embarquant la technologie de Sigfox
boitier Ticatag
Un boîtier conçu par Ticatag, étanche, avec un panneau photovoltaïque pour fonctionner sans consommer
Suivant Précedent

Encore à l’état de prototype, la balise GPS Ti’Fox de Ticatag, actuellement encore dans son moule métallique réalisé via imprimante 3D, est connecté au réseau Sigfox Le but d’une telle technologie ? Géolocaliser via smartphone ou tablette tout ce que l’on souhaite, voiture, scooter, chien, objet, tout ce qu’on a souhaité équiper avec le boîtier. Un point est fait toutes les dix minutes, une option réglable avec un resserrage plus court si besoin, mais l’autonomie ne sera pas la même. Grâce au réseau Sigfox basse consommation, la batterie peut tenir 6 mois à un an. Ticatag nous a présenté un boîtier outdoor photovoltaïque qui permettra d’équiper les villes intelligentes. Etanche, et résistant, il ne consommera presque pas d’énergie et se rechargera seul. Il pourrait être positionné dans des abribus, lieux publics… pour envoyer du push aux personnes ayant activé le Bluetooth et choisi les applications à suivre.

lunettes connectés
Les lunettes embarquant la technologie Ticatag, les futures Teou d’Atol qui pourront sonner au besoin

Ticatag a préparé pour le marché sa technologie beacon, des lunettes connectées, en partenariat avec Atol, dont on ne connaît pas encore la monture finale ni le prix de commercialisation définitif. Les lunettes ont la particularité d’être dotées d’un capteur optique et d’un piezzo dans les branches qui vibre et étend le son déclenché via son smartphone pour faire sonner les lunettes et les retrouver. L’originalité, c’est le boîtier de ces lunettes, qui permet de les recharger par induction, simplement en les rangeant dans leur boitier. La commercialisation des lunettes est prévue pour Août 2015.

En tant qu’industriel, Ticatag nous a révélé rencontrer des difficultés avec la notification push générée uniquement en Bluetooth dans les espaces publics, suite à un test en partenariat avec la Cité des Musées. L’idée était de générer du push en se rapprochant des tableaux. Cela fonctionne, mais dès que les tableaux et les œuvres sont un peu trop proches, la technologie « s’emballe » et le Bluetooth connaît trop de « rebonds ». C’est pourquoi ils ont testé l’UWB, la technologie Ultra Wide Band, qui est sur la même bande de fréquence que le Bluetooth mais a la propriété de récupérer « les rebonds ». Les premières expérimentations sur ce projet sont apparemment très satisfaisantes et accusent d’une précision à 20 centimètres, selon les dires de la jeune entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *