objenious iot lora

Objenious tient ses objectifs, mais n’annonce pas son chiffre d’affaires

Après un an d’existence, Objenious profite de ce début d’année pour communiquer ses résultats et dévoiler sa stratégie pour 2017. La filiale de Bouygues Telecom dédiée à l’Internet des Objets annonce une couverture nationale, de nouvelles offres et sa stratégie pour se développer à l’international.

4020 antennes implantées en France

En 2016, Objenious a respecté ses engagements en poussant le réseau LoRa à l’échelle nationale. La grande annonce de la filiale est l’implantation de 4020 antennes sur le territoire, faisant ainsi d’elle le leader sur le réseau LoRa. Selon elle, ses antennes couvriraient 84 % du territoire, soit plus de 30 000 communes et 93 % de la population française. Cette semaine, la startup a lancé un site Internet permettent de rentrer son adresse pour savoir si l’on est éligible.

Avec ce déploiement massif, Objenious propose un réseau public LoRa opérationnel et fiable à toutes les entreprises et agglomérations souhaitant se lancer dans l’IoT. Objenious vise des marchés B2B et B2B2C et compterait aujourd’hui plus de 40 clients principaux.

Stephane Allaire, président d’Objenious a donné deux exemples. La Communauté des Communes du Pays d’Apt Luberon compte mettre en oeuvre un service de télé-relève pour ses 10.000 compteurs d’eau grâce au réseau LoRa. De même, Objenious travaille étroitement avec Carrefour afin de déployer des milliers de boîtiers de localisation sur ses conteneurs de produits métalliques.

Une communication encore prudente

Pas plus d’infirmation pour une raison très simple « Les entreprises avec qui nous travaillons ne veulent pas communiquer à cause de la concurrence » précise Jérôme Cornu, directeur marketing et communication chez Objenious. En effet, le marché de l’IoT n’étant pas encore totalement établi, il s’agit encore d’un pari sur l’avenir. Pari dans lequel Objenious s’est lancé malgré le fait que les entreprises n’aient pas encore toutes intégrées l’IoT. 

Pour Jérôme Cornu, l’un des obstacles majeurs auxquels ils ont à faire face est « le manque de maturité des clients. Nous sommes encore dans une phase d’évangélisation ». Les clients actuels d’Objenious utilisent la solution principalement à des fins de logistique et de maintenance prédictive. Selon Jérôme Cornu, les clients de la société seraient à ce jour majoritairement concentrés sur les grandes agglomérations.

Objenious définit comme le premier réseau national dédié aux objets connectés, mais elle fait tout de même face à de sérieux concurrents comme Sigfox ou Qowisio. Son objectif pour 2017 est de passer d’une phase d’expérimentation à une réelle phase de déploiement chez ses clients, ainsi que d’augmenter sa force commerciale.

Par exemple, Objenious n’a pas annoncé son chiffre d’affaires sur l’année 2016, contrairement à son concurrent Sigfox, car c’est encore trop tôt « SigFox n’est pas une filiale d’un grand groupe. Nous avons qu’un seul investisseur qui est Martin Bouygues. J’ai un business plan, je le suit seulement » déclare Stéphane Allaire avant de révéler que le déploiement d’antennes à l’échelle nationale n’a pas encore été remboursé.

De nouvelles offres à destination des partenaires et développeurs

La filiale de Bouygues Telecom a également dévoilé ses nouvelles offres accessibles via son canal de vente indirecte. Objenious a déjà signé une centaine d’accords avec des partenaires revendeurs, intégrateurs, et grossistes comme Distram, Stackr, Ecosystemic, Ingram, et bien d’autres.

En complément, Objenious propose Data Access, une solution de connexion au réseau LoRa et de gestion de capteurs, ainsi que Data Vision, une solution focalisée sur la visualisation, l’analyse et le monitoring des données métier.

Via sa plateforme SPOT, la société propose une série d’offres à ses partenaires permettant de mettre en place et gérer simplement ses projets IoT. O’Start permet aux fabricants de capteurs et développeurs de solutions de démarrer au mieux leur projet IoT, tandis que O’Temp est une solution prépayée de visualisation des données liées à la température. « Notre stratégie de vente indirecte va permettre au plus grand nombre de bénéficier de nos services et d’accélérer leur transformation digitale » précise Stéphane Allaire. 

Un déploiement à l’international imminent

Objenious est également en train d’affiner sa stratégie pour se développer à l’international, dans le but d’offrir une couverture mondiale à ses clients. L’Alliance LoRa, à laquelle Objenious appartient, compte aujourd’hui 33 opérateurs engagés dans le déploiement du réseau LoRa à l’international.

Cette avancée est mise en oeuvre grâce à deux partenariats stratégiques. Le premier a été établi en mai 2016 avec l’entreprise Senet, premier fournisseur NaaS à proposer le réseau LPWAN aux États-Unis. En ce début d’année, grâce à cet accord, Objenious est en mesure de couvrir 225 villes dans 23 états américains. Un autre partenariat a été signé avec Digimondo, filiale d’E.ON dans le but de couvrir l’ensemble du territoire allemand.

1 commentaire

  1. L’objectif technique semble atteint néanmoins l’équilibre financier semble loin d’être là. Le LPWA se cherche encore en France…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *