rcup semelles

[Startup Tour] Rcup, les semelles connectées pour réduire la fatigue des professionnels

Frédéric Lassara est le CEO de la startup RCUP. Son objectif est de faciliter la vie des sportifs et des ouvriers grâce à un assistant digital un peu particulier, des semelles connectées.

Le principe de cette solution est d’interagir avec l’environnement en un seul mouvement. Cette startup a été fondée en 2014 par Frédéric Lassara, un spécialiste du véhicule connecté de chez PSA. Ainsi, les utilisateurs des semelles connectées Rcup peuvent mieux vivre au quotidien, cette innovation leur permettant de limiter des douleurs de dos tout en interagissant avec des environnements connectés divers et variés comme la maison, la voiture, la ville ou encore l’usine.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

Une solution qui allie santé connectée et télécommande pour objets connectés

L’avantage de cette solution est sa grande possibilité de personnalisation en fonction des besoins et des envies du client. Via l’application mobile Rcup et un seul mouvement de pied, il est possible d’ouvrir une porte, changer la distorsion d’une guitare, allumer une caméra ou encore déverrouiller votre voiture.

En intégrant la technologie de reconnaissance gestuelle CbM ou Command by Motion, la solution Rcup transforme votre corps en une télécommande permettant de piloter, actionner, allumer ou déverrouiller en ayant les mains prises et de façon totalement interopérable.

7777524415_les-semelles-rcup-permettent-de-diminuer-la-douleur-pendant-l-effort

Ses semelles ayant été pensées par des podologues et des ingénieurs, Rcup se positionne dans le confort et le bien-être. Les services connectés proposés visent à motiver les utilisateurs à la pratique d’une activité et à réaliser les bons gestes, ceux qui ne génèrent pas de douleurs. Grâce à différentes données sur la pression plantaire et la posture notamment, les semelles connectées Rcup permettent à l’utilisateur de veiller sur sa santé et sa sécurité en alertant un tiers en cas d’urgence.

Avec le Command by Motion, ce coach digital apprend les bons gestes pour limiter les douleurs actuelles et futures. Les semelles permettent également de limiter les pas inutiles dans le but d’augmenter l’agilité de l’utilisateur.

Réalisation de la semelle sur mesure par scan 3D

Rcup propose un service spécialisé à chaque client. La société réalise la paire de semelles adaptée à la morphologie de l’individu avec une imprimante 3D, après avoir effectué un scan 3D de ses pieds. Ensuite, en fonction de l’usage que l’utilisateur en aura, Rcup connecte la semelle avec un module Bluetooth et à un box. Ainsi, les semelles peuvent être connectées au smartphone ou à d’autres types de plateformes.

Dans une optique B2C ou B2B, cet assistant digital peut s’adapter à chaque moment de la vie. A terme, Fréderic Lassara voudrait que sa société soit capable de développer la totalité de ses capteurs.

« Les travailleurs en chaussures de sécurité qui font beaucoup de kilomètres par jour qui veulent se protéger de douleurs tout en renforçant leur sécurité au travail, les sportifs désireux d’augmenter leurs performances sans risquer de se blesser et les personnes âgées dans le cadre du maintien à domicile ».

Fréderic Lassara, CEO de Rcup

rcup-semelles-connectees
© Yoann Hervet

La solution étant encore relativement jeune, Rcup se place actuellement sur le marché de l’industrie. La société a commencé à équiper des grands comptes industriels soucieux du bien-être de leurs collaborateurs et souhaitant avoir un coup d’avance dans les solutions pour l’Usine du Futur.

Comme la plupart des startups innovantes, Rcup a quelques concurrents comme Digitsole et FeetMe. Contrairement à ses concurrents, l’entreprise propose une solution phygitale « notre produit à prouvé sa valeur de confort et de bien-être immédiat, associé à un assistant digital qui anticipe les besoins et les envies de chacun ». Les autres fabricants de semelles connectées sont davantage focalisées sur un ou deux cas d’usages.

Rcup est actuellement en train de structurer une nouvelle levée de fonds ambitieuse pour gagner en « time to market ». En 2015, la société avait déjà réalisé une levée de fonds en Love Money. Le Love Money intervient souvent comme premiers fonds levés auprès de proches, une fois que l’entrepreneurs a réuni son capital de départ, et avant les business angels.

La grande particularité de cette startup est qu’elle a été sélectionnée par la French Tech pour s’envoler pour le CES 2017. La société y dévoilera sa fonction Command by Motion, permettant de donner un ordre à un équipement d’un seul mouvement de pied « Nous augmentons la fonction du pied : notre corps entier devient une interface naturelle, à l’instar de la révolution qui se produit dans les interfaces vocales telles que Alexa, Siri etc. ».

2016_10_28_15_05_57_template_5_questions_a-_google_slides

quelle-cle-de-votre-succes-800x66-800x66

Savoir s’entourer d’associés qui ont de l’expérience, de la crédibilité et du réseau.

quel-est-obstacle-majeur-que-vous-ayiez-eu-a-surmonter-800x66-800x66

Penser une solution « phygital » qui s’appuie sur une plateforme de données et non un simple objet connecté.

quels-conseils-entrepreneurs-marche-iot-800x65-800x65

S’assurer de la valeur crée à chaque échelon de la chaîne de valeur.

quel-est-l-etape-cle-a-franchir-800x66-800x66

Transformer le premier client.

comment-financer-son-lancement

Love Money.

cvno82fwyaaxlo4
Frédéric Lassara et Geoffrey Schöps, rédac chef d’Objetconnecte.net, au CES Unveiled

Image de une : © Yoann HERVET

1 commentaire

  1. Théodore NDIAYE LAVILOTTE

    J’aimerais bien voir ce produit de près.
    Je suis pédicure podologue et je m’intéresse assez aux semelles connectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *