in

Sico Technology veut construire l’électronique de l’Afrique

Sico Technology, le premier fabricant égyptien de smartphones va assembler des téléphones pour d’autres entreprises. Il cherche notamment à devenir le principal fabricant sous contrat de produits électroniques destinés au reste de l’Afrique.

SICO Technology fabrique sa propre marque de combinés Nile X vendus à partir de 80 dollars. L’entreprise a commencé à fabriquer des smartphones pour des entreprises indiennes et chinoises. Elle produira à terme des articles tels que des téléviseurs, des récepteurs satellites et des systèmes de paiement électronique sous contrat. C’est, en tout cas, ce qu’a déclaré le président-directeur général Mohamed Salem dans une interview.

Téléphonies portables : la demande en Afrique est toujours en plein essor

Les entreprises internationales « bénéficieront de la présence d’un centre de fabrication éloigné de l’Asie de l’Est », a déclaré M. Salem, refusant de préciser avec qui l’entreprise a conclu des accords. La perturbation des chaînes d’approvisionnement par la pandémie « a prouvé que les centres technologiques et industriels doivent être répartis dans le monde entier. »

SICO pourrait jouer un rôle largement similaire à celui de Foxconn Technology Group. Foxconn qui fabrique des iPhones en Asie, a-t-il déclaré. La demande de téléphones portables en Afrique est en plein essor. De plus en plus de personnes se connectent et les prix baissent, les services bancaires mobiles étant particulièrement populaires.

Ce projet intervient alors que l’Égypte, l’une des trois plus grandes économies du continent et son premier fabricant, cherche à stimuler le commerce avec l’Afrique subsaharienne. Bien que les exportations de la nation arabe vers le continent ne représentent qu’une fraction de celles envoyées en Europe, au Moyen-Orient ou aux États-Unis, elles ont enregistré une solide croissance annuelle avant la pandémie. Elles devraient bénéficier de la zone de libre-échange continentale africaine promulguée en janvier.

À propos de Sico Technology

Sico Technology appartient à 20 % au ministère égyptien des Communications et des Technologies de l’information. Elle possède des usines près du Caire et dans la ville méridionale d’Assiut. L’entreprise vise à produire plus de 2 millions d’appareils de différentes marques l’année prochaine, contre 1,5 million en 2021, a déclaré M. Salem.

SICO vend déjà ses téléphones et ses tablettes dans les pays arabes du Golfe, en France et au Rwanda, où elle exporte 15 000 à 20 000 unités par an, a indiqué M. Salem. Elle cherche à expédier ses produits à quatre autres pays africains dans les mois à venir.

Environ 45 % des composants des smartphones de SICO sont d’origine locale. Les autres provenant notamment de Chine, a indiqué M. Salem.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.