in

SmaXtec développe des capteurs IoT ingérables pour surveiller la santé du bétail

La start-up autrichienne SmaXtec a inventé un outil qui permet aux agriculteurs de surveiller à distance la santé de leurs bovins ou vaches connectées. En fait, ces capteurs enregistrent minute par minute des données sur la température, le pH de l’estomac, les mouvements et l’activité de la vache.

L’IoT ne concerne pas seulement les objets connectés et les voitures autonomes. En effet, il peut aussi aider les agriculteurs à répondre aux besoins d’une population mondiale en pleine explosion. La société SmaXtec a ainsi placé des capteurs connectés dans l’estomac des vaches pour transmettre des données de santé par Wi-Fi.

Des vaches connectées

En général, il s’avère difficile de savoir si une vache est malade ou si elle risque de mettre bas. Si un agriculteur soupçonne l’une ou l’autre de ces choses, il doit généralement l’emmener dans un camion à bétail pour qu’un vétérinaire l’examine.

pcloud

SmaXtec a contourné certains de ces problèmes en plaçant des capteurs légers, de la taille d’un hotdog, dans la gorge de la vache et dans ses quatre estomacs. Cet appareil transmet alors des données à la minute près sur la température de la vache, le pH de son estomac, ses mouvements et son activité. Une station de base située dans le bâtiment d’élevage capte les signaux et les télécharge sur le cloud.

Si la vache tombe malade, le système envoie un courrier électronique au vétérinaire, généralement avant que la vache ne se manifeste. De même, un message texte est envoyé à l’éleveur et à son équipe lorsqu’une vache est en gestation, afin qu’ils puissent agir en conséquence.

SmaXtec affirme que le dispositif devrait avoir une autonomie d’environ quatre ans. En outre, il peut prédire la date de gestation d’une vache avec une précision de 95 %.

La solution utilise la connectivité IoT d’AT&T. Elle est désormais active dans 25 pays. Notamment dans des exploitations agricoles aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, en Allemagne, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

SmaXtec aide les agriculteurs à mieux surveiller leurs troupeaux

Depuis que SmaXtec a commencé à offrir ce service il y a six ans, ses dispositifs ont été implantés dans 15 000 vaches. Grâce à ces capteurs IoT, les agriculteurs et les vétérinaires bénéficient d’un système d’alerte précoce qui peut réduire les maladies infectieuses dans leur bétail. “Après tout, il est plus facile de voir la situation de l’intérieur de la vache que dans un laboratoire”, explique Stefan Rosenkranz, cofondateur de SmaXtec.

SmaXtec affirme qu’avec 90 millions de bovins dans les exploitations laitières du monde entier, le marché des capteurs devient très vaste. L’entreprise cible les exploitations industrielles en Chine, au Moyen-Orient et aux États-Unis, où les troupeaux de 25 000 têtes ne sont pas rares. Elle prend également en charge les coûts initiaux de déploiement de l’équipement et de construction du réseau électronique.

En aidant les agriculteurs à optimiser leur production et à réduire les dépenses vétérinaires et autres, SmaXtec aidera de nombreux pays. En fait, il leur permettra de faire face à l’augmentation et au vieillissement de leur population. Même une économie de 1 % sur l’alimentation des troupeaux peut contribuer à rendre l’activité d’un agriculteur plus durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *