in

Spirent Communications développe des solutions de tests sans-fil pour voitures connectées

Spirent Communications

Méconnue du grand public, la société américaine Spirent Communications est une entreprise leader sur le marché des solutions de tests et de mesure pour vérifier la connectivité de solutions mobiles et composants électroniques. Nous les avons rencontrés à l’occasion du Mobile World Congress 2015, et ils nous ont parlé des tests adaptées à l’IoT et de leurs ambitions dans le domaine du test sans-fil pour voitures connectées.

A quoi servent les tests proposés par Spirent ?

Dès lors qu’une entreprise à un réseau, des services et des équipements de communication à grande échelle à faire tester, Spirent fait partie des options largement répandues en matière de tests et mesures. Sans citer ses clients, Saul Einbinder, Vice-Président chargé du Développement nous assure que les acteurs majeurs parmi les fournisseurs d’accès et les télécommunications utilisent les services de Spirent.  Ce sont pas moins de 2000 clients dans plus de quarante pays parmi les plus grands équipementiers qui utilisent ces services de tests et de mesures obscurs pour le grand public.

A quoi servent ces tests ? « Nous avons une longue histoire avec les écosystèmes des appareils, pour aider les personnes à les utiliser et à les amener vers le marché. Que ce soit des composants électroniques de type chipset ou des kits main libres (handset), nous avons l’habitude de proposer aux fournisseurs d’accès des solutions pour valider ces ressources » affirme Saul Eibinder.

pcloud
Saul Einbinder
Saul Einbinder, Vice-Président Venture Development chez Spirent Communications au Mobile World Congress. En arrière-plan, le Spatial Channel Emulator, pour vérifier la connectivité en mouvement

Et dans le domaine de l’Internet des Objets ? Aujourd’hui, Spirent Communications teste la connectivité des smartphones, des composants électroniques de tout type, et la communication entre machines en général. L’IoT tel que nous le concevons aujourd’hui, opérant sa petite révolution dans nos usages et s’intégrant à nos vies, n’est pas une nouveauté pour l’entreprise. La communication Machine To Machine fait partie de leur portefeuille de compétences, bien que leurs solutions ne soient pas tournées vers le grand public mais plutôt vers le marché BtoB et les grosses entreprises.

Un secteur d’activité devient un enjeu majeur pour l’entreprise de tests : le secteur des voitures connectées

Les voitures connectées intéressent Spirent Communications

C’est sur le stand du Mobile World Congress que nous avons rencontré Saul Einbinder et son équipe, et c’est également là qu’il nous a posé une « colle ». En nous tendant une tablette affichant l’interface de développement de ses solutions de tests, il nous demande « Etes-vous un expert du test des technologies sans-fil ?« . Silence de notre côté. Nous n’avons pas été capables de comprendre cette page comprenant chiffres, codes et autres hiéroglyphes de développeurs. Et là, il nous présente une autre plateforme, plus simple, rédigée en anglais. « Vous voyez, je peux vous le faire comprendre en trente secondes. Nous avons redessiné l’interface pour qu’elle soit un outil qui puisse être utilisé par un plus large éventail de personnes. Ici, même nos clients qui s’y connaissent peu peuvent utiliser une surface de travail propre et organisée, qui permet de tester les applications à plusieurs niveaux. Ici, c’est un émulateur de réseau, par exemple.« 

Et cette interface mieux organisée avec code couleurs et commandes simples est utile aux concepteurs de solutions pour voitures connectées. En effet, la connectivité sans-fil de ces voitures nécessite des tests en « live » avec la vérification que les systèmes répondent bien. « Les gens qui développent des voitures de ce type ne sont pas toujours des experts de la technologie sans-fil. La plus grosse partie à gérer pour un développeur, c’est de créer une expérience-utilisateur, et souvent, le fonctionnement pur et la fluidité du sans-fil est délaissé. » 

 

La station de test sans fil de Spirent
La Wireless Test Station, ou station de test sans-fil
Spirent Communications
Ici, ce sont des smartphones qui sont testés, mais cela pourrait être également un chipset ou autres composants électroniques

 Spirent propose alors au client de tester le comportement de sa connectivité sans-fil comme si elle fonctionnait « en vrai » grâce à ses stations de tests et son interface. Grâce à un émulateur réseau et un module de test spatial, l’entreprise peut simuler et évaluer le niveau des appareils et applications. Dans les voitures connectées par exemple, il faut tester la SIM. « L’enjeu majeur pour nous, c’est le roaming, c’est-à-dire vérifier que la connexion reste efficace même en déplacement. Aujourd’hui, en Allemagne, les voitures sont roamées vers l’Europe et plus loin. L’intégration au réseau est importante, et cela fait partie des challenges que nous rencontrons. Nous devons être certains que le fournisseur d’accès communique avec l’appareil, même à très longue distance, et c’est ce que nous testons » ajoute Saul Einbinder.

Crédits photos : Barbara Prose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *