in

Comment la technologie micro-LiDAR favorise-t-elle le Parking du futur ?

Parkki, une entreprise technologique française exploite la technologie micro-LiDAR pour rendre le stationnement des voitures plus facile, plus rapide et finalement plus intelligent. Cette solution a été principalement axée sur le secteur de la vente au détail, mais Parkki a l’intention de l’étendre aux aéroports et autres grands espaces publics.

Le déploiement de la mobilité autonome est en plein essor, faisant émerger la ville du futur. Il faut pourtant prévoir un espace de stationnement pour les voitures autonomes. Naviguer dans les parkings à la recherche d’une place est très souvent un problème universel. Cette tendance rend ainsi l’innovation technologique de Parkki si légitimement passionnante.

Se garer plus intelligemment

Le but de Parkki est de rendre le stationnement plus intelligent, plus facile et plus transparent. Pour ce faire, cette entreprise utilise des capteurs micro-LiDAR pour surveiller la disponibilité des places de stationnement. Elle met ces informations à la disposition des clients par le biais de la signalisation numérique et des applications mobiles de stationnement personnalisées des centres commerciaux.

pcloud

Ainsi, en éliminant le stress lié à la recherche d’une place de stationnement, les centres commerciaux et les espaces de vente au détail peuvent mieux répondre aux besoins des clients. Ceux-ci sont plus susceptibles de revenir, ce qui les fidélise grâce à une meilleure expérience de stationnement.

Toutefois, les clients ne sont pas les seuls à bénéficier de ces informations. Il s’avère que ce système de parking connecté représente une riche source d’informations sur le comportement des consommateurs et l’utilisation des espaces publics. Il analyse les flux de véhicules, le temps passé dans un parking, les emplacements les plus occupés et d’autres données similaires. De fait, les responsables des centres commerciaux peuvent mieux gérer leurs infrastructures, leur logistique et leurs locataires, et planifier leur développement futur.

Une vue aérienne

micro-LiDAR

Parkki utilise diverses technologies pour surveiller les parkings, dont le micro-LiDAR LightWare SF30/C. La société a placé plus de 100 de ces capteurs, peu gourmands en énergie et peu coûteux, au sommet des lampadaires des parkings de la ville de Lille, en France. Chaque détecteur est capable de balayer une large zone couvrant jusqu’à 40 places de stationnement.

Le micro-LiDAR fonctionne en pulsant des lasers de différentes longueurs d’onde à une vitesse exceptionnelle sur le monde qui l’entoure. Il mesure le temps que met la lumière à revenir au capteur pour établir une carte de son environnement. Comme l’unité génère sa propre lumière, elle n’est pas affectée par la lumière ambiante ou les changements météorologiques.

Par le passé, les unités LiDAR étaient encombrantes et coûteuses. Mais les progrès de la miniaturisation et la forte baisse des prix ont ouvert à cette technologie une vaste gamme d’applications de l’IoT.

Par exemple, les scanners LiDAR peuvent profiler la taille des véhicules en mouvement sur les routes à péage pour les facturer en conséquence. Ils permettent de surveiller les mouvements des piétons et des véhicules aux intersections afin d’améliorer la gestion du trafic. 

Ils activent les lampadaires ou augmentent leur intensité lorsqu’il y a effectivement du trafic. D’ailleurs, cela permet d’économiser de l’énergie. Parmi les applications plus complexes figure :

  • la création de cartes en 3D des villes qui montrent la pollution
  • et le mouvement des rayons du soleil, pour une meilleure planification urbaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *