in

Test Harness : définition et utilités

test harness

Le Test Harness ou harnais de test dans les tests logiciels est une collection de stubs, de pilotes et d’autres outils de soutien nécessaires pour automatiser l’exécution des tests. Il exécute les tests en utilisant une bibliothèque de test et génère des rapports de test. Ce type de test contient toutes les informations nécessaires à la compilation et à l’exécution d’un test, comme les cas de test, le port de déploiement cible (TDP), le fichier source à tester, les stubs, etc.

Pourquoi utiliser Test Harness ?

  • Automatiser le processus de test
  • Exécution de suites de cas de test
  • Génération de rapports de test associés
  • Support pour le débogage
  • Enregistrer les résultats de chacun des tests
  • Aide les développeurs à mesurer la couverture du code au niveau du code
  • Augmenter la productivité du système grâce à l’automatisation
  •  Améliorer la qualité des composants logiciels et de l’application
  • Pour gérer les conditions complexes que les testeurs ont du mal à simuler

Les Deux contextes d’utilisation de Test Harness

Les tests d’automatisation : Il contient les scripts de test, les paramètres nécessaires pour exécuter ces scripts et rassembler les résultats pour les analyser.

Tests d’intégration : Il est utilisé pour assembler deux unités de code ou modules qui interagissent l’un avec l’autre afin de vérifier si le comportement combiné est conforme aux attentes ou non.

Différence entre Test Harness et Test Framework

Harnais de test

Un harnais de test est composé de pilotes et de stubs, qui sont de petits programmes factices qui interagissent avec le logiciel testé.

pcloud

Vous ne pouvez pas utiliser le script « Record & Playback » dans le harnais de test. Il contient toutes les informations nécessaires à la compilation et à l’exécution d’un test.

Un harnais de test est classé dans les catégories suivantes :

  • Test d’automatisation
  • Test d’intégration

Le Test Framework

Il s’agit d’un ensemble de processus, de procédures, de concepts abstraits et d’un environnement dans lequel les tests automatisés sont conçus et mis en œuvre.

Un testeur peut manuellement « enregistrer et lire » un script dans ce cadre.

Le cadre d’automatisation des tests contient des informations telles qu’une bibliothèque de tests, des outils de tests, des pratiques de tests automatisés, une plateforme de tests, etc.

Voici des exemples d’automation framework, notamment des tests :

  • basés sur les données
  • axés sur les mots-clés
  • basés sur la modularité
  • hybrides
  • basés sur des modèles
  • basés sur le code
  • axés sur le comportement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *