thermostat nest accroché sur le mur

Les thermostats connectés, un marché en forte croissance

17 novembre 2015, 7h, Nest Labs, Inc., annonce la sortie du Nest Learning Thermostat, son thermostat 3 ème génération encore plus performant et avec de nouvelles fonctionnalités. Une bonne raison pour s’intéresser à ce marché émergent en France et de contacter d’autres acteurs.

Le marché du thermostat connecté est un secteur dynamique en France. Partis du constat commun que le chauffage représente plus de la moitié des dépenses énergétiques du foyer, les thermostats intelligents représentent ainsi une réponse pour les consommateurs. Dimension économique, écologique et tendance actuelle, les créateurs ne cessent d’innover en matière de fonctionnalités, mais aussi de design. Nest, Netatmo, Ween, ces thermostats offrent une même solution, réaliser des économies, mais ne s’adresserait pas aux mêmes personnes.

Outre un comparatif sur le design, les fonctionnalités, la connectivité et autres caractéristiques, voici quelques informations sur les entreprises et leur produit.

Découvrez notre lead marketplace I.T

Le nouveau Thermostat connecté Nest

Nest, l’entreprise connue pour ses produits intelligents pour la maison comme son thermostat, son détecteur de fumée et plus récemment sa caméra, offre une nouvelle version de son célèbre thermostat.

Nest nouveau thermostat

Quelles sont ses nouvelles fonctionnalités ?

  • Côté design son écran est bien plus grand et dispose d’une meilleure résolution. Il est aussi plus fin et ses graphiques sont lisibles de loin.
  • Dans le même cadre, il dispose aujourd’hui d’une fonction Farsight « vision de loin » qui lui permet, grâce à de nouveaux capteurs d’allumer son écran pour afficher des informations selon la distance à laquelle se trouve la personne.
  • Pour ce qui est des avancées techniques, le thermostat est capable aujourd’hui de gérer, en plus du chauffage central, l’eau chaude domestique. Il sera donc possible de programmer la mise en chauffe de l’eau depuis son téléphone, ou directement sur le thermostat. De même, en cas d’absence, Nest sera en mesure de couper sa mise en route sous 48h pour réaliser des économies d’énergie. La seule condition, c’est que la chaudière soit associée à un ballon d’eau chaude.
  • En préparation pour le futur, ce thermostat est compatible avec les chaudières modulantes en utilisant OpenTherm, un protocole ouvert disponible en Europe, afin de communiquer avec ces chaudières. Il est donc capable de déterminer, en fonction de la température demandée par l’utilisateur, de calculer la quantité de gaz nécessaire au maintien de celle-ci et d’utiliser juste ce qu’il faut d’énergie pour le réaliser. De cette façon il est possible de faire des économies d’énergie considérable et de conserver son système de chauffage plus longtemps.

On peut donc noter que ce qui le place sur un tout autre secteur c’est qu’il couvre un autre aspect, l’eau chaude.

 Qu’est-ce qui le différencie sur le marché?

En octobre dernier Nest annonçait le lancement de sa plateforme Nest Weave. Une plateforme qui permet aujourd’hui de faire communiquer des objets entre eux au sein du foyer et surtout avec les produits Nest. Il ne s’agit donc pas de rendre une maison simplement connectée, mais de répondre aux besoins de chaque personne sans que celle-ci n’ai à le demander.

L’API pour Nest Cam a d’ailleurs permis aux développeurs de connecter leurs produits à Nest Cam comme les lampes Philips Hue ou encore la serrure Yale et qui sont tous disponibles dans la boutique en ligne sur le site dans la rubrique Works with Nest. Aujourd’hui 11 000 développeurs l’utilisent puisque n’importe quel produit peut être connecté à Nest via les API cloud Nest ou encore Nest Weave qui fonctionne sur Thread.

produits fonctionnant avec nest

Une valeur ajoutée pour rendre la maison encore plus connectée et surtout permettre aux usagers une meilleure gestion de leur foyer. Ainsi, en cas d’absence, si la caméra détecte des mouvements, les lampes Philips Hue s’allument et s’éteignent. Une bonne façon de dissuader les cambrioleurs. La serrure Yale, quant à elle, est une serrure intelligente qui permet, en utilisant l’application Nest, d’avertir les propriétaires lorsque la porte n’est pas fermée et verrouillée.

Des produits qui se veulent donc au service de l’utilisateur et qui, chacun avec sa spécificité, apportent de nouvelles fonctions à la maison afin de la rendre plus intelligente.

Quelle différence avec Ween ?

La start-up aixoise est une petite nouvelle sur le marché des thermostats connectés en France. Elle a pourtant su se démarquer par sa campagne de crowdfounding kisskissbankbank qui est la plus grosse de France dans le secteur des objets connectés, mais aussi avec son en étant primée aux CES Innovation Awards 2016. 

ween

Tout comme Nest, en plus du thermostat, Ween dispose d’une plateforme qui agrège les produits qui ne sont pas de la même marque. Application efficace, détection de la présence, ce qui fait son plus c’est le système de géolocalisation du smartphone qui permet de ne pas chauffer lorsque la personne est sortie et de remonter la température dès qu’il comprend que la personne rentre. Pour ce qui est des données, la start-up se veut rassurante de par le fait qu’elle dit ne pas stocker les données ni géolocaliser le thermostat.

La Start-up précise alors qu’elle cible les 45-55 ans, une population que l’on pourrait croire moins adeptes des changements, mais qui semblerait plus intéressée par le fait de réaliser des économies.

Et Netatmo ?

L’entreprise française se présente comme le leader Français des thermostats intelligents avec une part de marché en volume de qui s’élève à 56% selon l’institut GfK. Conçu pour le marché européen, il est compatible avec la grande majorité des installations, sans fil ou filaire et facile à installer. Contrôle à distance, économies d’énergie, auto adaptation, fonctionnement en cas d’absence, des fonctionnalités qui rappellent fortement celles de Nest ou de Ween.

netatmo thermostat

En effet, tout comme Nest, le thermostat Netatmo dispose d’une application pour contrôler son thermostat. Il suffit de répondre à 5 questions pour qu’il définisse un programme basé sur les habitudes de l’utilisateur et réalise des économies d’énergie. Ce qui fait la force première c’est son application mobile que l’on remarque avec sa phrase « le thermostat pour smartphone ». Si l’on regarde plus en détail le site internet, il existe une page dédiée aux développeurs qui propose de se servir de l’API de Netatmo pour amener de nouveaux services.

Dans tous les cas, lors de nos entretiens avec ces différents acteurs du marché il n’a nullement été question de concurrence. Les entreprises sont confiantes sur l’essor de ce marché et pensent que de nouveaux acteurs contribuent à l’élargir et à sensibiliser de nouveaux consommateurs.

Quels sont les freins à l’achat des thermostats connectés ?

Remplacer son vieux thermostat par une technologie nouvelle, communicante avec son smartphone, cela peut effrayer de nombreuses personnes ne serait-ce que pour une histoire technique. Quel que soit le thermostat en question il faut vérifier la compatibilité avec la chaudière, faire venir un installateur pour les cas les plus délicats, autant de facteurs qui peuvent freiner les personnes âgées. Pourtant Ween se porte sur une cible située entre 45 et 55 ans.

Autre point important pour un acheteur, l’exploitation des données. Avec les objets connectés présents dans les foyers, beaucoup sont effrayés par le fait que ces mêmes objets puissent récolter des données sur les habitudes de l’usager, ou encore puissent se faire pirater. Il est donc important de calmer les appréhensions pour que ce marché se développe plus rapidement et ne reste pas à la traine comparé à d’autres pays qui semblent plus à même de franchir le pas.

dépenses des ménages

Avec les nouvelles lois en France comme celle qui oblige les foyers à s’équiper d’un détecteur de fumée, ou encore celle sur la classification énergétique, les Français commencent à s’équiper. Une aubaine pour Nest avec son détecteur de fumée connecté Nest Protect qui communique avec le thermostat. Pour ce qui est des autres produits, il s’agit surtout de convaincre les consommateurs qu’il peuvent diminuer de façon conséquente cette facture encore importante aujourd’hui, comme on peut le voir sur ce graphique reprenant les comptes du logement en 2014.

Pour ce qui est de l’économie d’énergie, les mentalités commencent donc à changer. Les Français pourraient bien être attirés par ce nouveau marché aux promesses avantageuses. Une mise en place néanmoins tardive, les autres pays étant plus avancés dans ce domaine, puisque la notion d’économie d’énergie reste encore faible.

Prix, design, fonctionnalités, il ne reste plus qu’à savoir ce que vous voulez vraiment que votre thermostat réalise pour vous. Le plus important à retenir, c’est qu’il s’agit d’un produit avantageux pour le foyer et en proie à devenir un objet central de la maison.

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Dans les produits français, il y a aussi le Qivivo Thermostat. Ils viennent d’annoncer une nouvelle version de leur thermostat intelligent avec de nouvelles fonctionnalités et un nouveau design.
    Bonne journée

  2. Ween, en plus d’être un thermostat qui annonce beaucoup plus d’économies que Nest, est Française ! Bravo ween.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *