in

Vitro sécurise l’arsenal nucléaire américain grâce à l’IoT « Zero Trust »

Advertisement

Vitro Technology Corporation a remporté un contrat SBIR Direct to Phase II avec l’US Air Force. Cet engagement a pour but de défendre l’infrastructure critique de l’arsenal nucléaire des États-Unis.

L’armée de l’air des États-Unis attribue un contrat à une entreprise locale d’Austin pour sécuriser les données IoT des sites de lancement nucléaires éloignés. Le lieutenant-colonel Atwater a déclaré que l’impact de ce projet sur leur mission sera une réduction d’au moins 50 % des déplacements des équipes de service.

Des données fiables et détaillées sur l’infrastructure permettent aux aviateurs de se concentrer sur la maintenance préventive et sur une meilleure préparation aux missions.

Zero Trust : surveillance à distance de l’infrastructure 

En décembre 2020, l’IoT Cybersecurity Act est entré en vigueur. Depuis l’adoption de la technologie IoT, les piratages de la cybersécurité deviennent un thème commun dans l’actualité. Malgré les troubles politiques de 2020, le Congrès a reconnu que la sécurité de « l’IoT », est un danger clair pour la sécurité nationale et l’infrastructure.

Pour faire face, l’armée de l’air américaine confie à Vitro la sécurisation des données IoT sur les sites de lancement nucléaire distants. En fait, le matériel et le logiciel IoT brevetés de cette startup fournissent un IoT « Zero Trust ». 

Cette solution représente une innovation qui a valu à l’entreprise une position nationale en matière de leadership éclairé. En outre, elle s’appuie sur un élément sécurisé et des politiques d’accès robustes. Ainsi, distribuer efficacement les données à des utilisateurs authentiques devient possible. 

advertisement

VITRO

Tous les utilisateurs, les fournisseurs de plateformes et le trafic réseau sont considérés comme des menaces potentielles. Par conséquent, des mesures supplémentaires doivent être appliquées pour atténuer les risques. Zero Trust fonctionne selon le principe directeur “ne jamais faire confiance, toujours vérifier”. 

Vitro met une plateforme IoT conforme et crypto-sécurisée dans un coffret

Square isole les commerçants de toutes tailles des complexités techniques et juridiques du traitement des cartes de crédit. De la même manière, Vitro a pour but de protéger les clients militaires et commerciaux des complexités liées à la protection des appareils IoT, a déclaré le fondateur et PDG de Vitro.

Elle aide ses clients à se concentrer sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique qui rendront leurs opérations plus efficaces et durables.

En fait, son approche en matière de cryptage des données abandonne la méthode traditionnelle des canaux de transport. En outre, la sécurité des éléments matériels de Vitro est quantique et garantit l’authenticité des données.

Vitro offre une protection des données tout en éliminant les pertes de temps du personnel. Par ailleurs, elle réduit la charge de travail de l’organisation. Cette startup évite aux clients de s’occuper de la sécurité de l’IoT. Elle leur permet également de se concentrer sur d’autres activités essentielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *