in ,

Microsoft veut mettre Windows 10 au centre des maisons intelligentes

windows 10 iot smart home microsoft internet interoperabilité usa

Microsoft obtient un coup de boost dans son développement sur le marché de la smart home grâce à un récent accord sur de nouvelles normes pour l’IoT. L’entreprise compte rendre tous les objets compatibles avec Windows 10.

Microsoft veut mettre Windows 10 au centre des maisons intelligentes. La société souhaite que les utilisateurs soient en mesure de communiquer avec l’assistant personnel Cortana pour d’allumer une lumière, ouvrir une porte, donner à manger au chat ou encore vérifier le contenu du réfrigérateur.

Comme toute technologie innovante, elle devra être utilisée par le plus grand nombre pour se faire une place sur le marché. Ce système d’exploitation travaillera avec un large éventail de smart homes et dispositifs IoT. Le récent accord établi entre les organismes de normalisation Open Connectivity Foundation (OCF) et Thread Group, pourrait rendre possible la démocratisation de la smart home avec l’interopérabilité.

pcloud

7970684_microsoft-samsung-and-others-form-iot-alliance_90ad6360_m

Les appareils qui fonctionnent sous Windows 10 seront en mesure de se connecter avec la plupart des produits de la smart home et les programmes d’automatisation de la maison, en fonction d’événements ou moments de la journée. Cette nouvelle alliance fera travailler les standards majeurs de l’IoT en collaboration pour rendre les appareils plus faciles d’utilisation en permettant de les faire communiquer entre eux.

« En temps que membre de l’OCF, nous sommes très excités par ce développement » avait déclaré un représentant de Microsoft. Par exemple, l’alliance de l’OCF et  du Thread Group permettra à Windows 10 de communiquer avec des produits développés par des sociétés comme Nest Labs, entre autres.

En route vers l’interopérabilité des objets connectés

Le marché de la smart home a longtemps été menacé par la fragmentation des normes qui empêchent l’interopérabilité entre les appareils. Cela n’est dans l’intérêt de personne, c’est pour cela que les acteurs clés du marché visent à changer cela.

Les fondateurs du Thread Group comprennent ARM, Samsung, Qualcomm et Nest. L’OFC réunit les outils de sécurité, de découverte et de connectivité de l’ancien AllSeen Alliance de Micrcosoft et de l’ancien Open Interconnect Consortium (OIC), avec des membres clés qui incluent Intel, Samsung et Dell. Récemment, l’OIC a été rebaptisé OCF.

La stratégie de Microsoft est d’intégrer les protocoles OCF dans Windows 10, prévus pour être déployés en 2017. Cette intégration entraînera les protocoles du Thread Group vers Windows 10.

Les utilisateurs pourront automatiser les action de leur maison via un PC Windows, un smartphone, une console Xbox ou encore un Raspberry Pi 3. Il sera possible de créer des profils et programmer des actions spécifiques aux objets. Sur Cortana, si vous programmez une fonction « activer la maison intelligente », tous les appareils se mettront à fonctionner ensemble, de la lumière, à la climatisation en passant par les volets.

maxresdefault

Microsoft devra intégrer les APIs de Thread dans ses plans pour utiliser les outils de l’OCF. La société avait déjà mis au point un pont open-source pour connecter les outils de l’OIC, appelé IoTivity, avec l’API AllJoyn de l’alliance AllSeen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *