Accueil > Business > CES 2017 : Les startups les plus prometteuses de la délégation française
ces 2017 iot bilan

CES 2017 : Les startups les plus prometteuses de la délégation française

Alors que le CES de Las Vegas est déjà bien entamé, il est temps de revenir sur certaines des innovations B2C et B2B qui ont attiré notre attention.

Le CES de Las Vegas, le plus grand salon technologique du monde, a regroupé environ 250 startups françaises. Ainsi la délégation française se place en troisième position de par le nombre de startups en exposition juste derrière les États-Unis et la Chine. Une chose est sûre, la France a le vent en poupe et s’impose sur la scène internationale de part sa grande présence sur le salon.

On doit ce succès d’estime aux initiatives de la French Tech et autres entreprises privées comme La Poste ou Engie de proposer des financements aux jeunes pousses. En effet, contrairement à d’autres pays comme l’Angleterre, la France bénéficie de nombreuses aides. Nous avons donc retenu 8 startups que nous considérons prometteuses, bien que d’autres startups un peu plus connues ont une nouvelle fois fait leurs preuves lors de ce CES. 

K’Track Glucose – Le wearable qui analyse le taux de glucose à la surface de la peau

La startup PKParis, spécialisée dans les mini clés USB pour smartphone et les écouteurs sans fil miniatures, propose aujourd’hui de mesurer le taux de glucose des diabétiques ou encore le taux d’acide lactique pour les sportifs grâce à sa nouvelle montre connectée K’Track. Grâce à cette solution dévoilée lors du CES, les diabétiques n’auront plus besoin de se piquer et les sportifs pourront éviter les blessures musculaires au maximum.

Il faudra clipser un une capsule au dos du wearable capable de collecter et analyser la composition du liquide interstitiel que l’on trouve à la surface de la peau, à l’aide d’aiguilles minuscules de moins de 0,5 mm. K’Track Glucose permettra de connaître le taux de glucose de l’utilisateur et K’apsul Athlète analysera son taux d’acide lactique.

LoveBox – La boîte qui renforce les relations amoureuses

Basée à Grenoble, LoveBox est une startup spécialisée dans la conception d’objets connectés procurant des émotions et renforce les relations. Destiné aux amoureux, le produit LoveBox est constitué d’une petite boîte et d’une application. Il s’agit d’envoyer des messages d’amour via l’application, qui seront immédiatement transmis à votre conjoint ayant le boîtier à portée de main. Lorsque le message est réceptionné, les coeurs de la LoveBox s’animent pour prévenir que la boîte se remplit d’amour.

La startup LoveBox se positionne sur le marché prometteur de la smart home car elle propose une solution conçue pour la maison et qui a pour objectif d’améliorer l’efficacité du quotidien des utilisateurs. Le produit LoveBox permet de répondre à de réels besoins en proposant des interactions ludiques et généreuses, à la frontière du digital et du matériel.

Miliboo Ekko – Le miroir connecté nouvelle génération

Cela fait déjà quelques années que nous avons assisté au lancement de solutions de miroirs connectés. La startup Miliboo a profité du CES de Las Vegas pour dévoiler un modèle de miroir intelligent inédit. Il s’agit du Miliboo Ekko, disponible sous Android avec un écran Oled de 10 pouces. Relié au réseau Wi-Fi de la maison, le miroir est en mesure d’afficher de nombreuses informations comme l’actualité, des chaînes YouTube, la bourse ou encore la météo.

La startup a choisi de disposer des capteurs aux extrémités du miroir pour ne pas le salir, contrairement à une utilisation tactile. Il pourrait bien s’agir du premier miroir connecté abordable disponible pour le grand public. D’ici quelques semaines, après le CES, il sera possible de se le procurer pour la somme de 399 euros.

Wair – Le premier foulard connecté anti-pollution

L’objectif de la startup Wair est de permettre à tout le monde de se protéger de la pollution de l’air en ville, grâce à un foulard connecté innovant et à la pointe de la mode. Connecté à une application, le foulard est capable de transmettre des alertes pour avertir l’utilisateur d’un air pollué tout en protégeant le cou. Une solution telle que Wair a le potentiel de sensibiliser l’utilisateur et les personnes aux alentours à la qualité de l’air. Cet objet est principalement composé d’un filtre capable d’arrêter 99 % des particules comme les pollens, les gazes et les bactéries. Il dispose également d’un masque pour assurer une tenue et une étanchéité optimale et d’un boîtier contenant un système de filtration permettant d’améliorer le confort de respiration.

La startup a déjà deux modèles dans ses projets. Le Wair One, en pré-commande sur Ulule, est adressé aux cyclistes et aux conducteurs de scooters et de motos et aux allergiques et asthmatiques. Wair Active, qui sera disponible au cours de l’année, sera destiné aux sportifs et aux personnes exposées à des taux de pollution plus élevés. La startup utilise l’Europe comme marché de communication, mais ne cache pas sa volonté de l’étendre en Asie, là où son marché est le plus gros.

Cosmo Connected – Le feu-stop connecté adapté aux casques de moto

Le produit de la startup Cosmo Connected a tout à fait sa place dans cette liste, car contrairement à la plupart des objets connectés présentés sur le CES, son produit répond à un besoin de sécurité. La société a inventé une extension à fixer sur le casque, qui s’allume lorsque le conducteur décélère. Cet objet de 150 grammes doté d’un aimant se fixe sur le casque, tout comme un feu-stop pour augmenter la visibilité du motard. Après une R&D acharnée, la startup a finalement opté pour un accéléromètre interne détectant immédiatement un ralentissement.

Cette innovation a également une fonction de donneur d’alerte. Au préalable connecté au smartphone de l’utilisateur, le boîtier contenant un gyroscope sera en mesure de détecter une chute. Après un certain temps de non-réponse à un message donné, des données de géolocalisation seront envoyées à un proche. De plus, l’application comprendra d’avance les données de base fournies par l’utilisateur comme le groupe sanguin, allergies et personnes à prévenir.

SmartCane – Une canne connectée pour prévenir des chutes

Une autre solution de sécurité est sortie du lot lors du CES 2017. Il s’agit de la canne connectée de la startup française Nov’In. Équipée de capteurs de mouvement, elle permet de détecter les comportements inhabituels, notamment les chutes, chez les personnes âgées. Le principe est très simple puisque sa fonction première est d’envoyer des alertes à des personnes proches ou de la famille  en cas de problème.

Cette « SmartCane » a été conçue en collaboration avec Fayer, un industriel français spécialisé dans les cannes. Cette canne permet également d’alerter l’utilisateur s’il n’a pas marché depuis longtemps par exemple, en ayant étudié au préalable ses habitudes d’utilisation comme l’heure du réveil et ses activités au quotidien.

Moona – Un oreiller connecté pour améliorer le sommeil au quotidien

Parmi les startup développant des solutions pour améliorer le sommeil présentes au CES, Moona est certainement l’une des plus prometteuses. La solution est composée de deux parties. Une membrane venant se glisser dans l’oreiller et d’un boîtier permettant de réguler la température de la membrane. La membrane permet de chauffer l’oreiller ou le rafraîchir selon la température souhaitée. La valeur ajoutée de Moona est la possibilité de faire évoluer la température en fonction des différentes périodes de la nuit. Le soir, il faudra mieux un oreiller plus frais et plus chaud le matin, pour être à l’aise. La solution Moona propose également un suivi du sommeil pour aider les personnes ayant des problèmes de sommeil à l’optimiser.

Flow – Le capteur mobile pour mesurer la pollution n’importe où

Les objets connectés ont le potentiel d’aider à mieux se protéger de la pollution, comme observé plus haut avec la startup Wair. Pour ne pas avoir à se vêtir en permanence d’un foulard, la startup Plume Labs propose un capteur mobile permettant de mesurer le degré de pollution auquel l’utilisateur est exposé où qu’il soit. La startup a largement profité du CES de Las Vegas pour présenter son produit baptisé Flow. Chez lui, à l’extérieur ou dans les transports en commun, l’utilisateur peut enfin comprendre, contrôler ou diminuer son exposition à la pollution.

Ce capteur personnel est connecté en Bluetooth à une application smartphone, et détecte toutes les particules polluantes imaginables. À l’image de Netatmo, la startup compte créer une carte en temps réel de la pollution des différentes villes du monde. La startup propose également une API pour les professionnels permettant d’accéder à des données sur la pollution de l’air, l’historique de la pollution et le machine-learning.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

tesla iot voiture autonome

Tesla engage 500 employés et investit 350 millions dans sa Gigafactory

En partenariat, Panasonic et Tesla ont commencé à fabriquer des batteries au lithium-ion du futur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend