Accueil > Business > General Motors connecte un quart de ses 30.000 robots d’usine
general motors iot

General Motors connecte un quart de ses 30.000 robots d’usine

General Motos vient de connecter environ un quart de ses 30.000 robots d’usine à Internet. Suite à cette opération, le plus grand constructeur automobile des États-Unis bénéficie déjà d’un meilleur temps de réponse.

Au cours des deux dernières années, GM a évité environ 100 failles lors de l’assemblage des véhicules grâce à l’analyse des données envoyées sur des serveurs externes dans le Cloud. La connectivité empêche l’interruption des chaînes d’assemblage et les remplacements des robots pouvant prendre jusqu’à huit heures.

« Si nous pouvons éviter une perturbation dans notre fabrication, nous pouvons également nous épargner des dépenses importantes », a déclaré Mark Franks, directeur de l’automatisation, lors d’une table ronde de la Fédération internationale de la Robotique.

Les constructeurs automobiles, premiers clients de l’industrie de la robotique

Les entreprises automobiles ont été pionnières dans d’adoption de l’automatisation et continuent d’être les plus grands clients de l’industrie de la robotique. En 2016, les usines automobiles ont installé 17600 robots, contre seulement 5100 pour les fabricants d’appareils électroniques et 1900 pour les producteurs de métaux, selon la fédération.

La surveillance par Internet permet à GM de commander des pièces lorsque celles-ci sont défectueuses, au lieu d’avoir à les stocker en usine. Cela permet de réduire l’inventaire et économiser de l’argent.

General Motors a augmenté le nombre de ses robots américains de 10.000 depuis 2012, tout en stimulant l’emploi américain de près d’un tiers à 105.000, selon un rapport de l’Association for Advancing Automation. Cette dernière affirme bien que les robots aident à créer des emplois.

«  Le fait de connecter des robots à Internet pour la maintenance prédictive n’est qu’un le début en matière de digitalisation dans le domaine de la robotique » a déclaré Mark Franks. General Motors utilise des robots pouvant fonctionner en toute sécurité à côté des huais dans ses usines.

Pour Mark Franks, « La quantité de technologies que nous verrons émerger au cours des cinq prochaines années est plus importante que ce que nous avons vu émerger au cours des 50 dernières années ».

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

startup valley sido

Cinq startups prometteuses rencontrées lors du SIdO 2017

Comme Stéphanie Gibert et Paola Jesson l’affirmaient il y a quelques jours, il est difficile …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend