Accueil > Tech > Réseaux > L’adoption du NB-IoT serait ralentie par un problème d’interopérabilité
NB-IoT 3gpp

L’adoption du NB-IoT serait ralentie par un problème d’interopérabilité

La sécurité est plus que jamais considérée comme une priorité lorsque l’on parle des milliards de périphériques connectés grâce à l’IoT. Mais les fournisseurs du NB-IoT semblent loin d’être sûrs des perspectives de sécurité de la technologie.

Leur inquiétude est que le NB-IoT soit écarté de nombreuses opportunités d’affaires et qu’il finisse par obtenir une part de marché plus petite que celle annoncée par les prévisions. L’année dernière, Vodafone Group, l’un des principaux promoteurs de la technologie, soutenait que le NB-IoT écraserait ses rivaux technologiques lors de son émergence en 2017. Pourtant, de nombreuses solutions alternatives attirent désormais les entreprises du secteur. Le NB-IoT aurait manqué ses objectifs de déploiement, serait trop coûteux pour ses clients, en plus d’être confronté à des problèmes d’interopérabilité.
NB-IoT 3gpp vodafone

Les fournisseurs refusent de commenter

Les réactions de l’industrie à ces faits trahissent l’insécurité. Les problèmes d’interopérabilité entre les fournisseurs d’équipements Ericsson AB et Huawei Technologies sont maintenant connus dans l’industrie. De nombreux experts de l’industrie ont également signalé le problème lors des discussions avec Light Reading. Cependant, Ericsson et Huawei ont plaidé l’ignorance, et les opérateurs ont refusé de commenter.

Vodafone a déclaré cette semaine qu’elle effectuait des tests d’interopérabilité. Cela arrive plus de deux mois après avoir prévu de lancer des services commerciaux sur certains marchés européens. De plus, la société n’avait jamais reconnu que l’interopérabilité était une préoccupation.

Même si l’interopérabilité n’est pas un problème grave, cela pourrait tout de même s’avérer dommageable pour l’émergence du NB-IoT. Expliquer comment ces points de vue ont pris forme nécessiterait des informations embarrassantes venant de la part des fournisseurs. « Je ne peux pas demander à quelqu’un de me parler de ce sujet », déclare Syed Hosain, fondateur et chef de la technologie de l’opérateur IoT Aeris Communications.

Ce qui est indéniable, c’est que le NB-IoT était un travail précipité après une révision abrupte de l’industrie du cellulaire sur la nécessité d’une technologie de faible puissance et de grande étendue. Il y a deux ans et demi, des personnes de l’industrie du cellulaire de la GSM Association étaient pessimistes au sujet du LPWA, selon Tom Rebbeck, directeur de l’entreprise de recherche Analysys Mason. « Ensuite, au bout d’un an, ils sont revenus sur leurs pas, car ils ont vu l’élan derrière SigFox et LoRa », ajoute-t-il.

NB-IoT, une technologie précipitée ?

En effet, en l’absence d’une technologie cellulaire appropriée, plusieurs opérateurs de niveau 1 ont pris des engagements envers ces technologies. Sigfox et LoRa ont mis l’industrie du cellulaire sous pression pour implanter le NB-IoT sur le marché aussi vite que possible. « Qu’il y ait des problèmes d’interopérabilité n’est pas surprenant » déclare Bengt Nordström, directeur du groupe de recherche et de conseil sur le marché Northstream.

Qu’il s’agisse ou non de la précipitation à normaliser le NB-IoT qui a entraîné des problèmes, le 3rd Generation Partnership Project (3GPP) a effectué des « corrections » en mars, selon Ericsson. Le fournisseur suédois a récemment partagé cette information en spéculant sur la raison pour laquelle on aurait pu parler de problèmes d’interopérabilité pour le NB-IoT. Le fournisseur a ajouté que l’écosystème devait rattraper les changements du 3GPP.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

cisco shaun cooley

Cisco : Shaun Cooley, CTO IoT explique la vision de l’équipementier

Cisco à VivaTechnology disposait d’un stand de belle taille, à l’échelle de l’entreprise. Nous y …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend