défis de l'iot

Les 5 principaux défis de gestion des appareils IoT pour une entreprise

L’IoT est largement utilisé dans tous les secteurs d’activité. Les entreprises doivent ainsi s’assurer de la bonne gestion de leurs appareils. Elles doivent aussi garantir que le réseau les prend en charge correctement. La gestion d’un réseau de pointe et en constante expansion d’appareils IoT présente de nombreux défis en matière d’approvisionnement, de connectivité, de sécurité et de gestion de l’alimentation.

Gestion d’un réseau IoT : de nombreux défis à relever

Les organisations s’appuient davantage sur les appareils IoT pour prendre de bonnes décisions, surpasser la concurrence, réduire les coûts et augmenter l’efficacité, et ce, quel que soit le secteur. Les réseaux IoT se répandent rapidement et leur gestion pose des défis majeurs. Ces défis concernent notamment la connectivité, les obstacles aux données, l’évolutivité ou encore la sécurité, des aspects que les entreprises d’aujourd’hui ont du mal à gérer. Pour réussir, les dirigeants de l’IoT doivent s’attaquer aux cinq principaux défis de la gestion de l’IoT suivants.

1. La gestion des données

Les réseaux IoT génèrent des volumes de données sans précédent dont la gestion doit constituer une priorité. Les organisations doivent être capables de collecter uniquement des données qu’elles souhaitent enregistrer et analyser. Un surplus compliquerait l’obtention d’informations pertinentes. Il est essentiel pour les experts IoT de trouver la bonne combinaison de logiciels qui suivra et analysera efficacement les données collectées et l’option de stockage qui peut tout gérer. De nombreuses organisations se tournent pour ce faire vers les offres cloud.


Découvrez notre lead marketplace I.T


La bande passante qui assure le transport des données du réseau de l’appareil au stockage en passant par le processeur et vice versa est aussi souvent négligée. Et pourtant, un temps d’arrêt même momentané peut être critique pour une organisation qui gère des données sensibles.

cisco iot réseau

2. La gestion de l’alimentation

De nombreuses entreprises ignorent que la consommation d’énergie est un autre facteur de gestion des appareils IoT. Les appareils IoT utilisent soit une alimentation électrique régulière dans les endroits difficiles d’accès, soit une alimentation par batterie dans les zones reculées. Alors que la plupart des technologies progressent rapidement, la durée de vie de la batterie est toujours à la traîne. Les organisations surveillent en permanence les batteries des appareils IoT distants et planifient un entretien régulier, une recharge ou un remplacement. Trouver des moyens d’économiser l’énergie des appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés peut aider à mieux gérer un parc d’appareils distants.

3. La surveillance des appareils

Chaque nouveaux capteur, balise ou contrôleur doit être installé, configuré, surveillé, diagnostiqué, mis à jour et entretenu régulièrement. Les administrateurs informatiques peuvent facilement gérer les nouveaux appareils via des portails en ligne ou un logiciel de gestion des appareils IoT. Les appareils anciens peuvent nécessiter un travail supplémentaire. Cela consiste entre autres à ajouter un sous-réseau pour améliorer les performances des appareils hérités.

Pour les appareils situés loin des principales installations de l’entreprise, le déploiement d’appareils IoT capables de surveillance, de mises à jour et de diagnostics à distance facilitera la tâche de l’équipe informatique.

hommes regardant écrans de contrôle

4. La connectivité des appareils

Le trafic réseau et la connectivité Internet augmentent avec chaque nouvel appareil IoT. Le réseau doit donc évoluer pour les accueillir. Certains appareils utilisent des connexions filaires, mais la plupart reposent sur la technologie sans fil. La technologie Wi-Fi la plus récente peut garantir une disponibilité et une évolutivité élevées. Certaines organisations peuvent se tourner vers des réseaux cellulaires pour connecter des appareils dans des zones peuplées ou urbaines. Les appareils distants qui s’appuient sur des connexions cellulaires peuvent entraîner une augmentation des frais réguliers facturés par les fournisseurs de services sans fil et tout dépassement des frais encourus par les appareils.

5. La cybersécurité

Chaque appareil IoT est un point d’entrée potentiel pour cibler le réseau d’une entreprise. Le provisionnement et l’authentification peuvent aider à empêcher les utilisateurs ou appareils non autorisés de se connecter aux appareils ou au réseau de l’organisation. Les administrateurs informatiques doivent planifier les mises à jour des appareils IoT car la technologie IoT évolue rapidement. Les appareils physiquement connectés peuvent se mettre à jour en toute sécurité s’ils se trouvent dans le réseau d’entreprise. Les mises à jour des appareils à distance peuvent nécessiter une planification supplémentaire pour éviter de passer à des périodes de travail élevées ou à des périodes d’économie d’énergie d’un appareil. Les administrateurs informatiques doivent également mettre en place des garanties pour protéger les données transmises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *