Accueil > Tech > Réseaux > 5G : Nokia signe plus de 2 milliards d’€ de contrats en Chine
chine 5g

5G : Nokia signe plus de 2 milliards d’€ de contrats en Chine

China Mobile, China Telecom et China Unicom ont tous les trois signé un accord avec Nokia pour améliorer leurs réseaux mobiles et fixes afin de préparer l’arrivée de la 5G en Chine. Au total, les contrats rapporteront deux milliards de dollars à l’équipementier finlandais.

Nokia a signé des contrats avec trois opérateurs télécoms chinois d’une valeur de 2 milliards d’euros. China Telecom, China Mobile et China Unicom profiteront des services de l’équipementier finlandais. Celui-ci aura la charge de moderniser les infrastructures réseau de ces acteurs d’ici la fin de l’année 2019.

Selon le communiqué de presse de la firme, les contrats portent sur la fourniture d’équipements radio et fixe, de passerelle de routage IP, de réseaux fibres, de produits et de services de virtualisation, des SDN ainsi que des fonctions réseaux.

Assurer la transition vers la 5G

Pour les opérateurs en question, il s’agit d’assurer la “transition vers la 5G”, comme l’explique Mike Wang, président de Nokia Shanghai Bell. Cela passe par une mise à jour des infrastructures existantes.

Avec China Telecom, l’équipementier va améliorer son réseau 4G en utilisant la norme FDD (Frequency Division Duplexing). Elle utilise deux bandes de fréquences distinctes pour l’émission et la réception de données. Par ailleurs, l’opérateur bénéficiera de routeurs centraux, des routeurs edge multiservices, des solutions fibres pour les foyers et une expertise en services. Les deux acteurs vont également “accélérer les progrès de la Chine en matière de 5G”, selon Nokia.

De son côté, China Unicom concentre ses efforts sur l’amélioration de la 4G pour attirer davantage d’abonnés. Le fournisseur concentre ses recherches sur l’extension de ses services IoT et l’évolution des usages grâce à la 5G. Il utilisera par ailleurs l’intelligence artificielle pour faciliter la gestion des réseaux.

Enfin China Mobile souhaite se procurer les routeurs centraux et edge, les équipements fibre et les logiciels ainsi que les services professionnels évoqués ci-dessus.

Nokia mis en co-compétition en Chine

Ce contrat de deux milliards d’euros n’est pas un blanc-seing donné à Nokia. Les opérateurs en question ont multiplié les expérimentations concernant la 5G avec des acteurs comme Huawei, Intel, Zte, Tencent, Unsioc et Baidu.

Tous les acteurs de la filière souhaitent étendre les réseaux qui répondront aux besoins des cas d’usage industriels. Pour rappel, le gouvernement chinois mise beaucoup sur le plan stratégique Made In China 2025. La technologie de télécommunication ne servira pas seulement “au peuple” pour se divertir, mais aussi et surtout aux grandes entreprises chinoises qui souhaitent se moderniser et conquérir de nouveaux marchés.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend