in

L’adoption de l’IoT dans le monde progresse malgré la situation de crise

déploiements IoT cellulaires

Compte tenu des nombreuses industries touchées par le COVID-19, il peut être surprenant de constater que l’adoption de l’IoT au niveau mondial a augmenté. En fait, selon le rapport 2021 IoT Signals, 44 % des entreprises ont augmenté leur investissement dans l’IoT, en particulier aux États-Unis. Un pays où la croissance du PIB a moins souffert que sur d’autres marchés.  Voici donc différentes tendances d’adoption de l’IoT qui ont un impact sur le paysage concurrentiel. 

L’IoT est la règle, pas l’exception, avec des taux d’adoption mondiaux de 90 % en moyenne. Ce chiffre est en hausse par rapport aux 85 % enregistrés lors de la première édition de ce rapport en 2019.

En outre, aux États-Unis, 87 % des participants à l’enquête déclarent avoir au moins un projet IoT en cours d’utilisation. Les projets prenant en moyenne 11 mois pour atteindre le stade de l’utilisation.

pcloud

La combinaison de l’IoT et de l’Edge Computing permet une meilleure sécurité

L’association des capacités de l’IoT avec des technologies émergentes telles que l’Edge Computing ouvre de nouvelles perspectives. Elle permet de relever certains des défis identifiés. En transférant l’IA, l’analyse et la logique d’entreprise vers des appareils à la périphérie, les entreprises atténuent les problèmes de confidentialité et de latence et permettent des solutions hors ligne.

Aux États-Unis, 77 % des organisations interrogées associent l’IoT à l’informatique périphérique. La sécurité est l’une des principales raisons pour lesquelles les entreprises intègrent l’Edge Computing à l’IoT.

À 88 %, le secteur de la mobilité est en tête lorsqu’il s’agit d’utiliser l’IoT à la périphérie.

L’automatisation et l’efficacité sont les moteurs de l’adoption de l’IoT

Lorsque l’on examine les données, on constate que l’automatisation et l’efficacité sont également les principales motivations dans chaque secteur vertical, suivies par la sécurité. Toutefois, les raisons et les cas d’utilisation spécifiques varient. Par exemple, 47 % des fabricants cherchent à améliorer la qualité et la conformité. 45 % adoptent l’IoT pour l’automatisation industrielle.

L’IoT et l’IA alimentent des scénarios tels que les espaces intelligents et la maintenance prédictive.

Aux États-Unis, 81 % des entreprises combinent l’IA avec l’IoT. Ce qui est légèrement supérieur à la moyenne mondiale (79 %). Parmi les organisations qui exploitent l’IA avec l’IoT, 67 % citent la maintenance prédictive comme la principale raison. La maintenance prescriptive la suit de près. En outre, les organisations intègrent l’IA pour améliorer les expériences des utilisateurs, en permettant des capacités telles que la reconnaissance et l’interprétation d’images visuelles, ainsi que la reconnaissance et le traitement du langage naturel.

L’IoT et la technologie des jumeaux numériques stimulent la qualité et les revenus

La technologie des jumeaux numériques permet de réaliser des répliques virtuelles du monde physique, qu’il s’agisse d’une voie ferrée, d’une ferme, d’une éolienne ou d’un satellite. Et l’IoT fournit un lien avec ce monde physique.

Les principaux avantages des projets de jumelage numérique sont l’amélioration de la qualité, que 72 % des entreprises signalent. Les entreprises qui combinent l’IoT et les jumeaux numériques réduisent également les coûts d’exploitation. Ce qui améliore ainsi leurs coûts et les services de garantie et raccourcissent le délai de commercialisation des nouveaux produits.

Le développement durable devient un cas d’utilisation clé de l’adoption de l’IoT

Les organisations cherchant à rendre leurs pratiques commerciales plus écologiques, la durabilité est devenue le douzième cas d’utilisation le plus courant de l’IoT. Les applications vont de la surveillance de la consommation d’électricité, d’eau et de carburant à la surveillance des fuites dans les canalisations d’eau, en passant par le suivi de la collecte des déchets, le tout dans le but de réduire la consommation, de diminuer les émissions et d’optimiser les ressources.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *