in ,

[Flash] Le cofondateur d’Apple a-t’il raison de parler de bulle financière pour l’IoT ?

Co-Founder Steve Wozniak IoT bulle

Le cofondateur d’Apple, Steve Wozniak, a récemment mis en garde les investisseurs contre le marché de l’IoT, qu’il pense être dans une phase de « bulle ». Le nombre de start-ups et de solutions sur le marché des objets connectés est en croissance rapide, mais il faudra du temps pour les consommateurs pour s’adapter et faire confiance à certaines technologies, telles que les voitures qui se dirigent toutes seules.

Cependant, ses alertes sur une bulle dans le marché IoT, sont exagérées selon une analyse récente de The Motley Fool.

Les ratios cours-bénéfices de trois sociétés IoT – Sierra Wireless, Skyworks Solutions, et Invensensesont loin d’être aussi élevés que les ratios de sociétés Internet avant la bulle de la fin des années 90 et au début des années 2000, fait remarquer l’article (le ratio cours-bénéfices compare le prix des actions d’une entreprise à ses revenus réels, en donnant aux investisseurs une idée de comment le marché considère une entreprise par rapport à ses performances réelles). Les ratios cours-bénéfices des trois sociétés IoT, au cours des cinq dernières années, sont une fraction des rapports de sociétés tels que Cisco et Microsoft lors de la bulle Internet, selon le même article.

pcloud

Un marché fragmenté :

iot enterprise investments by industry

L’article a également souligné l’ineptie de parler d’une bulle pour l’ensemble du marché IoT. Ce marché couvre une vaste gamme d’industries et de secteurs, y compris les soins de santé, la défense, les appareils ménagers, les voitures ou les wearables. Certains de ces marchés vont se développer plus rapidement que d’autres. Donc, il aura probablement des bulles dans certains de ces secteurs, mais d’autres industries sauront probablement se monétiser assez vite pour éviter une crise. On voit déjà des sociétés comme la française Awox réaliser des courbes affolantes mais rester toutefois stables sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *