in

Apple Car : ce que cette voiture autonome représente pour Tesla

voitures autonomes iot apple

Dans une interview réalisée par Kara Swisher du New York Times, Tim Cook a évoqué, notamment, la mystérieuse Apple Car. Il a déclaré que la technologie autonome est « essentielle » et qu’il considère une voiture autonome comme un robot.

Apple tente de révolutionner le secteur de la voiture autonome, à en croire toutes les rumeurs. L’Apple Car, évoquée pendant un bon moment, semble plus plausible que jamais. En effet, le PDG de la marque vient de déclarer que ce véhicule autonome sera équipé de la technologie Apple. Cependant, il ne sera dévoilé que lorsqu’il sera prêt.

Apple développe une voiture autonome

L’entreprise n’a toujours pas révélé si l’Apple Car sera un véhicule de tourisme, une camionnette de livraison, un taxi robot ou un service de navette. Cependant, la firme espère apporter quelque chose de nouveau avec une autonomie de batterie révolutionnaire.

apple car voiture autonome projet titan

En outre, cette voiture autonome permet une expérience entièrement autonome, mais nécessite tout de même la présence d’un conducteur derrière le volant pour gérer des situations complexes. Comme il a été rapporté durant l’interview, la marque utilisera sa propre technologie de conduite autonome et construira ses propres voitures.

À première vue, l’Apple Car ressemble à une menace pour la Tesla d’Elon Musk, bien que ce dernier n’ait pas semblé trop gêné par cette possibilité.  

pcloud

Apple Car contre Tesla

Les défis de l’Apple Car durant ce projet vont au-delà de la technologie et des logiciels. En effet, il a fallu à Tesla 17 ans d’investissement et de développement de la chaîne d’approvisionnement avant de commencer à faire des bénéfices. 

Bien qu’Apple dispose certainement du capital et des ressources intellectuelles nécessaires pour se lancer dans une telle aventure, l’entreprise pénètre sur un marché totalement nouveau. En outre, il y a une grande différence entre la fabrication de téléphones intelligents et l’assemblage de voitures intelligentes.

De fait, il semble difficile d’imaginer un véhicule qui surpasse celui de Tesla en termes de forme et de fonction. Par ailleurs, les voitures de Tesla paraissent belles et relativement peu coûteuses à l’achat, tout en respectant l’environnement.

La voiture peut-elle se démarquer de Tesla ?

tableau de bord tesla 3

D’un autre côté, Tesla n’a pas vraiment fait grand-chose en matière d’autonomie. Il est presque ironique que l’entreprise appelle ses logiciels « Autopilote » et « Conduite autonome intégrale ». D’ailleurs, ces systèmes nécessitent un conducteur attentif derrière le volant à tout moment.

Par conséquent, il devient alors évident que l’équipe spécialisée dans l’IA d’Apple pourrait proposer un produit capable de rivaliser avec les offres dérisoires de Tesla en matière d’autonomie. De plus, Apple n’a pas besoin de battre Tesla pour fabriquer un véhicule électrique. 

En fait, il est probable que pour commencer, la société ne produise même pas ses propres modèles. Son plan impliquera probablement des partenariats pour l’aider à entrer dans l’espace de la fabrication automobile. Mais au fil du temps, elle cherchera une intégration verticale – en prenant en charge l’ensemble du processus elle-même.

Il lui suffit de tenir les promesses que Tesla n’a pas faites en donnant aux gens une voiture qui roule en toute sécurité ou en proposant un service de taxi robotisé au grand public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *