Accueil > Business > Transports > Apple Car : l’entreprise agrandit (encore) sa flotte de voitures autonomes
apple car voiture autonome

Apple Car : l’entreprise agrandit (encore) sa flotte de voitures autonomes

Selon le Departement of Motor Vehicules, la firme de Cupertino a quasiment doublé sa flotte de voitures autonomes en Californie de janvier à mai dépassant ainsi les déploiements de Waymo et de Tesla. La marque à la pomme préparerait-elle son Apple Car ?

Alors que Waymo, General Motor et Tesla sont particulièrement actifs dans l’industrie de la voiture autonome, la firme de Cupertino fait profil bas. Et pourtant il y a davantage d’Apple Car que de véhicules Waymo ou Tesla sur les routes californiennes.

C’est en tout cas ce qu’indique le Department of Motor Vehicles de Californie (DMV), l’organisme public en charge de l’enregistrement des véhicules et des permis de conduire aux États-Unis. Selon les informations dévoilées par MacReports, la firme de Cupertino possède 55 Apple Car, le nom que nous donnerons aux voitures autonomes de la marque à la pomme. En janvier 2018, l’autorité en comptait 27.

Plus d’Apple Car que de véhicules Waymo et Tesla

Il y a donc plus d’Apple Car que de voitures autonomes Waymo et Tesla sur les routes californiennes. En effet, la filiale d’Alphabet dispose de 51 véhicules homologués, tandis que Tesla en possède 39. Seul General Motors fait circuler davantage de véhicules autonomes. Le constructeur automobile américain en possède 104 en Californie.

À ces chiffres, il faut ajouter les permis de conduire délivrés par le DMV. Au total, l’autorité a autorisé la circulation de 409 véhicules autonomes de niveau 4 et 5 en Californie et 1573 permis de conduire pour les chauffeurs responsables de la sécurité des trajets.

Selon le tableau réalisé par TechCrunch, les Apple Car sont “conduites” par 83 chauffeurs autorisés à conduire des véhicules autonomes de niveau 4, tandis que Waymo dispose de 338 chauffeurs et GM, 407.

Une stratégie encore mystérieuse

Pour l’instant, personne ne sait vraiment ce que la firme de Cupertino cherche à accomplir avec cette technologie. Avant d’évaluer son avancée dans le domaine de la conduite autonome, il faudra attendre le rapport concernant la reprise du volant par les chauffeurs afin d’avoir une idée de la qualité des technologies développées par Apple.

CNET évoque de son côté les rumeurs à propos des avancées de l’Apple Car. Pour une fois, la firme fondée par Steve Jobs ne chercherait pas à vendre un produit fini, mais à proposer ses technologies à des constructeurs automobiles, à l’instar d’un équipementier comme Valeo. Ce serait une première quand on connaît la politique de protection de propriété intellectuelle exercée par l’entreprise californienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend