Accueil > Business > Transports > Chrysler fournit des milliers de minivans autonomes à Waymo
chrysler pacifica waymo

Chrysler fournit des milliers de minivans autonomes à Waymo

Waymo, la célèbre filiale d’Alphabet, se prépare à la commercialisation prochaine de ses véhicules autonomes. L’entreprise a commandé des milliers de minivans Chrysler Pacifica au groupe Fiat Chrysler Automobile. Elle compte ouvrir “plus tard cette année” son service de taxi autonome à Phoenix, en Arizona.

Waymo, la filiale d’Alphabet (Google) engagée sur le marché du véhicule autonome a dépassé un nouveau cap. Elle a annoncé aujourd’hui une commande de milliers de minivans Chrysler Pacifica auprès de son fournisseur préféré : Fiat Chrysler Automobile. Cet achat réalisé dans le cadre d’un accord non exclusif entre les deux entreprises permettra à Waymo de lancer officiellement en 2018 son service de taxi autonome en test depuis novembre 2017 à Phoenix, en Arizona.

Chrysler et Waymo prêt à passer l’étape supérieure

Cette flotte de véhicules estampillés Waymo parcourra l’état du sud des États-Unis et s’ajoutera aux 600 véhicules déjà détenus par la filiale d’Alphabet. Il est bien entendu question de sortir des limites de l’aride Phoenix afin de déployer le service dans de “multiples villes américaines”. Les deux sociétés annoncent une autonomie de niveau 4. Ainsi, on ne supprime pas totalement le chauffeur : le véhicule prendra le contrôle dans la plupart des situations, mais réclame toujours une attention humaine.

Le choix du minivan Chrysler Pacifica (on parlera plus facilement de monospace en français) n’est pas un hasard. Waymo a travaillé main dans la main avec FCA afin de mettre au point sa plateforme technologique. En sus du confort du véhicule, les deux entreprises assurent que le Chrysler Pacifica dispose du format idéal et de la puissance idéale pour intégrer les technologies assurant l’autonomie : les capteurs, les caméras, les LiDar, les calculateurs embarqués demandent de l’espace.

Waymo veut montrer ses muscles

En franchissant cette nouvelle étape, Waymo veut envoyer un message fort à ses concurrents. Elle souhaite être la première à se lancer à grande échelle dans la course à la conduite autonome face à GM qui devra lancer à large échelle un service similaire en 2019, tandis qu’Uber lancer ses premières offres commerciales utilisant des véhicules autonomes sous 18 mois.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend