Accueil > Business > Maison Connectée > Apple HomePod : l’enceinte sera disponible au printemps en France
apple homepod disponibilite france

Apple HomePod : l’enceinte sera disponible au printemps en France

Accusant un retard d’un mois environ, l’enceinte Apple HomePod sera commercialisée le 9 février prochain aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Australie. Elle sera disponible au printemps en Allemagne et en France. 

La firme de Cupertino avait promis de commercialiser son enceinte intelligente au moment des fêtes d’Hiver. Le communiqué de presse diffusé le 23 janvier 2018 met fin aux attentes de certains des consommateurs et aux observateurs. Il faudra attendre jusqu’au 9 février prochain aux États-Unis, au Royaume-Uni, et en Australie pour voir l’Apple HomePod sur les étales de la firme de Cupertino. L’ouverture des précommandes débutera ce vendredi 26 janvier 2018, tandis qu’en France et en Allemagne, Apple évoque une commercialisation au printemps.

Apple HomePod, un fleuron audiophile

Pour rappel, l’enceinte Apple HomePod est un produit audiophile intelligent. Contrairement à Google et Amazon, la firme de Cupertino cherche davantage la qualité sonore et une expérience musicale plutôt qu’à proposer simplement un assistant vocal qu’elle a déjà intégré dans la plupart de ses produits (Siri). La fiche technique fournie par le constructeur tend à le prouver. Dotée de sept haut-parleurs, elle diffuse les contenus audio à 360 degrés. La puce propriétaire A8 gère à la fois les six microphones intégrés et à la fois les algorithmes de spatialisation sonore. L’idée des concepteurs avec Apple HomePod, c’est de pouvoir obtenir le meilleur rendu, et ce même si le produit est situé contre un mur.

Avec Apple HomePod veut autant concurrencer Sonos que Google Home et Amazon Echo tout en augmentant le nombre d’inscrit au service de streaming Apple Music. C’est en effet le nerf de la guerre pour fidéliser des clients qui bénéficieront d’une “meilleure expérience”, puisqu’il faudra obligatoirement passer par l’iPhone et la fonction AirPlay pour écouter de la musique depuis Spotify.

Son de qualité rimera avec fonctions connectées puisque la firme de Cupertino intègre Siri et Apple Homekit au sein de l’Apple HomePod. Il sera possible de contrôler une centaine de produits de la maison connectée aux États-Unis, une quarantaine en France (officiellement). En revanche, l’écosystème autour des produits Google Home et Amazon Echo sont bien plus conséquents.

Un retard préjudiciable ?

apple homepod apple music

La firme de Cupertino accuse un retard de près de deux ans face à ses adversaires. Si bien que les analystes de Technalysis Resarch craignent que les potentiels clients aient déjà acheté un assistant vocal à Noël. Il faut dire que le positionnement haut de gamme de la firme avec Apple HomePod réduit le nombre d’acheteurs potentiels. Ici, elle s’adresse à ses fidèles ou aux consommateurs qui n’ont pas encore passé le pas du son sans fil haut de gamme. Le tarif officiel de 349 dollars (probablement 349 euros en France) équivaut à celui d’une paire d’enceintes active d’entrée de gamme, un produit sans fil Bose ou encore Bower & Wilkins.

L’entreprise californienne semble tout de même avoir un avantage certain en termes de cybersécurité : Siri pourra être désactivé, tandis que les données enregistrées envoyées sur son Cloud seront chiffrées et accessible à l’aide d’un identifiant Siri anonymisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend