aria levee business cloud iot

Aria lève 50M$ pour lancer de nouveaux business models

Aria Systems a levé la somme impressionnante de 50 millions de dollars dans le cadre de son financement par des investisseurs ayant confiance en leur nouveau système de facturation basé sur le cloud.

Selon les investisseurs, Aria Systems aurait la bonne approche pour aider les entreprises faisant de l’argent à partir des services numériques et des marchés de l’IoT.

Un système de facturation basé sur le cloud pour aider les startups IoT

Aria Systems estime que son idée de banque virtuelle est adaptée à de nombreux cas d’utilisation de l’IoT. La facturation par abonnement sur le cloud serait une solution pour les entreprises qui génèrent directement leurs revenus à partir des données produites par les terminaux IoT et les services construits sur ces données. Cette plateforme d’analyse, sur laquelle on peut établir des règles et faire des mises à jour facilement, pourrait aider les sociétés qui gagnent beaucoup d’argent grâce à l’IoT.

Crée en 2002, cette société basée à San Francisco compte désormais comme investisseurs les sociétés suivantes : Rembrandt Venture Partners, Madison Bay Capital Partners et Hercules Technology Growth Capital. 

aria business levee iot cloud

Aria Systems aurait levé 133 millions de dollars depuis sa création. Sa levée précédente, qui s’élevait à 40 millions de dollars, remonte à novembre 2013.

Les fournisseurs de services de communications sont déterminés à construire de nouveaux business models autour des centaines de millions d’objets connectés dans les années à venir. Des opérateurs comme Vodafone ont accéléré le développement du standard narrowband IoT (NB-IoT) et ont beaucoup investi dans les technologies alternatives de IoT, dans le but de développer de nouveaux services.

Ces fournisseurs auront besoin d’analyses poussées et des systèmes d’assurance des revenus pour identifier les opportunités du business et collecter de l’argent. Les concurrents principaux d’Aria Systems sur le secteur sont : Amdocs, AsiaInfo, CSG, Ericsson, Huawei, NetCracker, Oracle, Redknee et ZTE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *