Accueil > Tech > Composants > Ayla Networks, une menace pour les grandes compagnies de l’IOT?
plateforme agile Ayla Networks IoT

Ayla Networks, une menace pour les grandes compagnies de l’IOT?

La plateforme Ayla Networks, la première plateforme Agile BtoB, pourrait bientôt faire de l’ombre aux géants de l’IOT tels que PTC Thingwork, IBM ou Zebra, selon Mike Krell, analyste à Moors insights and strategy.

Première plateforme Agile pour l’IOT

plateforme sécurité
La plateforme Ayla Network propose des solutions de connectivité et de sécurité aux entreprises de l’IOT

Le spécialiste répertorie 160 plateformes impliquant des objets connectés. Parmi elles, Ayla Networks apparaît comme étant l’une des plus compétitives. La plateforme Ayla Networks est la première plateforme Agile BtoB de mise à disposition, aux professionnels de l’Internet des Objets, des outils permettant de connecter des dispositifs entre eux.

Un agent virtuel

Ayla Networks possède une licence Internet Content Provider  et agit comme un agent virtuel fournisseur de services tels que la connectivité des objets au Cloud, la sécurisation des dispositifs et la gestion de la bibliothèque de données. Elle collabore avec de nombreuses entreprises : Broadcom, Qualcomm, Marvell, Technology group, STMicroelectronics ou NXP semiconductors font notamment partie des acteurs de l’IOT qui ont recouru à ses services.

Une plateforme prisée

La plate-forme a déjà levé 14,5 millions de dollars. Cisco a notamment participé au financement de la plateforme tout comme SAIF Partners, une société de private equity chinoise. Cet investissement a permis à Ayla Networks d’ouvrir une branche en Asie : Ayla Network China. Elle compte aujourd’hui dans ses clients SINA, Yifang Digital Technology et TCL, de grands groupes Chinois de services digitaux et d’électronique .

Un accélérateur pour les Start-ups

Un des autres avantages de la plateforme : le coût de son utilisation. L’usage de la plateforme est gratuit. Cet avantage pourrait s’avérer un argument de taille pour les Start-ups.

L’institut McKinsey prévoit dans son dernier rapport au sujet des objets connectés que le BtoB pourrait prendre le pas sur le BtoC à l’horizon 2025.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend