in

Le bismuth pourrait un jour alimenter tous les appareils électroniques à piles

Du bismuth

De la famille des métaux lourds, le bismuth dispose des propriétés électroniques uniques qui en font un bon candidat pour les cellules solaires. Il pourrait même être utilisé pour alimenter tous nos appareils électroniques, un jour.

Pour les non-initiés, le bismuth fait partie des « métaux lourds ». Contrairement au plomb, son voisin le plus proche sur le tableau périodique, il est considéré comme le moins toxique et qui a les effets réversibles les plus rapides sur la santé.

D’apparence blanche et rose au toucher, le bismuth est un métal fragile. Il est mauvais conducteur de chaleur et d’électricité. Le bismuth a l’effet Hall le plus important parmi tous les éléments et est également le plus diamagnétique. De plus, le bismuth est plus dense à l’état liquide qu’à l’état solide. Grâce à ces propriétés, le métal aux allures d’extraterrestre pourrait un jour alimenter tous nos appareils électroniques.

pcloud

Utilisation du bismuth

De nombreux alliages à bas point de fusion utilisent du bismuth, en particulier dans la mèche. Certaines munitions sans plomb sont aussi constituées d’alliages à base de ce matériau. Pour la céramique et le verre, l’ajout de composés de bismuth produira du blanc, du vert ou du jaune. D’autres composés sont utilisés en cosmétique. Il peut également remplacer le plomb dans les composants et les tuyaux.

Il est le plus souvent connu comme ingrédient principal du Pepto Bismol, moins connu sous le nom de sous-salicylate de bismuth. Mais le plus important, selon les spécialistes, comme le professeur Robet Hoye, il pourrait être utilisé pour alimenter vos appareils électroniques.

Un nouvel accumulateur d’énergie

Robert Hoye, professeur au département des matériaux de l’Imperial College de Londres, utilise effectivement des composés à base de bismuth dans le photovoltaïque, des matériaux qui convertissent la lumière en énergie. Le métal possède en effet des propriétés électroniques uniques qui en font non seulement un bon candidat pour les cellules solaires, mais le rendent aussi idéal pour une utilisation en intérieur — un endroit où le photovoltaïque traditionnel ne fonctionne pas très bien.

À en croire le professeur Hoye, cela signifie qu’il pourrait un jour remplacer le besoin de piles dans des milliards d’appareils électroniques d’intérieur, comme les capteurs domestiques et les moniteurs de santé.

Outre sa capacité à absorber la lumière, le bismuth est idéal pour remplacer les batteries traditionnelles, car il est totalement non toxique. Contrairement à d’autres métaux qui peuvent nuire aux personnes et à l’environnement, le bismuth est inoffensif. S’il finit dans une décharge, il ne laissera pas tomber les métaux toxiques dans le sol et l’eau — un vrai problème avec l’électronique actuelle qui contient des métaux tels que le plomb, le cadmium et le tellure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *