in ,

Umbo CV lève 2,8 millions de dollars pour une caméra de sécurité connectée

Umbo CV caméra de sécurité

Umbo CV est un « challenger » sur le marché de la caméra de sécurité connectée. La startup taïwanaise basée à San Francisco a levé 2,8 millions de dollars pour mettre en place son projet animé par une intelligence artificielle capable de prédire les crimes. 

Les solutions de caméra de sécurité se multiplient. Par exemple, le japonais Nec propose un dispositif avec un système de reconnaissance faciale capable de repérer les enfants qui auraient perdu leurs parents.

umbo caméra sécurité dome

La startup Umbo CV basée en Californie a levé 2,8 millions de dollars pour sa propre caméra de sécurité connectée disposant d’une intelligence artificielle capable d’identifier les activités criminelles et de les prévoir dans le temps. Un peu à l’instar du film de Steven Spielberg, Minority Report. Les fonds viennent principalement de sociétés à capital-risque notamment d’AppWorks Ventures, Mesh Ventures, Wistron Corporation, et Phison Electronics.

pcloud

Umbo CV a déjà deux ans d’existence. Elle a commencé à expédier son système composé de caméras et d’une plateforme de management sur le cloud à ses clients situés à Dubaï, aux États-Unis et en Europe.

La somme récoltée aidera à la production de masse prévue pour le mois prochain. Par ailleurs, l’entreprise a déclaré avoir capitalisé 1,4 million de dollars grâce aux précommandes de sa solution. Cet argent servira pour l’amélioration de la technologie incluse dans les caméras, notamment à développer la computer vision à un niveau jamais atteint et engager des développeurs.

Une technologie disruptive pour supplanter les concurrents

smart caméra de sécurité

Le but n’est pas d’améliorer la qualité, la définition des images, mais accéder à un niveau technologique supérieur où l’analyse prédictive permet d’empêcher un délit ou un crime. C’est la spécificité de la société par rapport à ses concurrents comme Huawei ou Seagate qui développent des caméras de sécurité connectée dont l’IA est basée sur l’analyse géométrique.

Cela est rendu possible par l’utilisation d’algorithmes avancés qui combinent les vidéos provenant de nombreuses caméras puis les scannent afin d’y repérer des anomalies. Les caméras Umbo CV peuvent par exemple détecter des voitures roulant à contresens ou des personnes escaladant le mur d’une propriété privée. Dans ce genre de situation, des agents de sécurité ou la police sont envoyés sur les lieux. Une démarche qui va bien au-delà de la technologie des Français de Smart Me Up.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *