Accueil > Business > Catastrophes naturelles : The Weather Company fait appel à Watson IoT
catastrophes ibm watson

Catastrophes naturelles : The Weather Company fait appel à Watson IoT

Dans une annonce récente The Weather Company a présenté son plan pour prévenir les catastrophes naturelles. La filiale d’IBM va utiliser des capteurs et mesurer les données à une très large échelle. 

The Weather Company utilise déjà la plateforme Cloud d’IBM. Le service de prévision météorologique va maintenant intégrer la plateforme IBM Watson IoT. Elle communiquera avec ses Personnal Weather Station (PWS) afin de récolter les données de pression barométrique, de température, d’humidité, etc.

Les informations récupérées sur 200 000 stations météorologiques installées dans 195 pays seront envoyées aux entreprises et aux gouvernements locaux. L’objectif, prévenir les catastrophes naturelles dans les territoires en développement comme au Chili ou en Inde.

L’entreprise va installer plus de 300 PWS au Kenya et au Nigeria où les conditions climatiques difficiles dévastent les zones urbaines. Le projet inclut une aide à l’amélioration de l’irrigation des cultures, des plans de vol pour les compagnies aériennes, et d’autres secteurs de l’industrie locale.  

Techniquement, les stations météorologiques seront associées à l’informatique cognitive du supercalculateur Watson. Grâce au machine learning, il est capable d’établir des prévisions fiables. Elles aideront les populations à se protéger des intempéries avant qu’elles n’aient lieu. Les systèmes d’alertes seront ainsi améliorés.

Cependant, cela ne se fera pas sans l’approbation des différentes autorités avec qui IBM souhaite travailler de concert. Les informations recueillies servent autant les deux camps. La société américaine veut d’ailleurs prouver l’efficacité de sa plateforme dans un domaine d’expertise critique. Par exemple, la Banque mondiale estime le coût des dégâts des désastres naturels à 4 trillions de dollars ces trente dernières années. Plus grave encore, 2,5 millions de personnes ont perdu la vie à cause de ces catastrophes.

Prévenir les pilotes de drones

catastrophes airmap weather company

D’autres projets ambitieux sont en cours. Aux Etats-Unis, l’association entre The Weather Company, IBM et Airmap va permettre aux pilotes de drones de recevoir des données météorologiques hyper localisées et en temps réel. En effet, avoir ces informations est une obligation pour la Federal Aviation Administration, l’autorité de l’aviation civile américaine.

Les pilotes pourront ainsi planifier idéalement leur temps de vol. Ils profiteront des données sur les précipitations, la vitesse du vent, la couverture nuageuse, etc. Si le drone connait une grande popularité auprès du grand public, il ne faut pas oublier les projets du monde de l’entreprise. Les entrepreneurs imaginent d’ores et déjà des applications professionnelles comme la livraison par drone d’Amazon.

Les deux cas d’usages de la plateforme IBM Watson IoT demandent une large couverture et une maîtrise des équipements dans un vaste écosystème. Au-delà des effets des annonces, il faudra prouver la fiabilité de ses deux solutions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *