Colas Rail

Colas Rail passe sur le réseau LoRa

Colas Rail est l’un des acteurs majeurs du secteur ferroviaire français. Récemment, le groupe a affirmé sa volonté de se rapprocher de l’alliance LoRa, de Bouyges Telecom, afin d’optimiser l’efficacité de ses activités sur les réseaux ferrés.

Quand Colas Rail connecte son réseau

Décidément, le réseau de communication à bas débit LoRa emmène tout le monde dans son sillage. Après l’annonce d’Orange, qui rejoignait l’Alliance LoRa pour l’établissement de son réseau, c’est au tour de Colas Rail, la filiale du groupe Colas consacrée aux travaux ferroviaires, se sauter le pas connecté.

Quand on sait que Colas Rail est une filiale du groupe Bouygues, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi le choix de la société s’est porté sur le réseau LoRa, justement déployé par Bouygues Telecom, plutôt que son principal concurrent Sigfox. Vincent Viallet, le responsable de la direction de l’innovation de Colas Rail, insiste cependant sur un autre détail :

« La sureté et la sécurité sont des paramètres extrêmement importants dans le monde du ferroviaire. Sigfox a pris le parti de ne pas crypter les données, considérant que les données portées par leur réseau seront noyées dans la masse des données des autres objets connectés. Ne pas chiffrer les données techniques du réseau ferré pose un problème de sureté de fonctionnement dans le monde du ferroviaire. »

Colas Rail

A savoir que Colas Rail n’est pas étranger au concept d’objets connectés appliqués au monde ferroviaire. En octobre dernier, ses ingénieurs avaient développé, avec la SNCF et Vapé Rail, un modèle d’éclisse connectée, afin d’être prévenu en temps réel en cas de rupture de la pièce. De plus, si les équipements les plus lourds de Colas Rail sont déjà équipés de boitiers télématiques, la technologie de communication de LoRa permettra d’équiper le matériel plus petit de boitiers de suivi. Plusieurs capteurs (température, mouvements, chocs…) pourraient y être incorporés afin de garder à l’œil la localisation, l’utilisation et l’état d’usure de ces outils.

Une expérimentation qui devrait débuter dès le printemps 2016 sur 250 outils, en partenariat avec Vapé Rail et Abeeway. Une première étape avant d’équiper les 10.000 pièces totales de boitiers de communication LoRa.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *