Tablette munie d'un VPN pour protéger les objets connectés d'une maison

Comment protéger vos objets connectés avec un VPN

Les objets connectés présents dans les maisons absorbent toutes sortes de données privées. Pour les protéger, la meilleure façon est d’utiliser un VPN. Nous vous expliquons comment.

Les maisons connectées de plus en plus vulnérables

Avec l’arrivée massive dans les foyers des box domotiques et des assistants domestiques, comme ceux d’Amazon et de Google, les données personnelles ont trouvé une passerelle toute faite vers les serveurs du monde entier. Sans être en libre-service, il n’est pas compliqué pour quelqu’un de malintentionné de s’introduire dans ces stockages virtuels afin d’y récupérer des informations importantes et privées, voire de modifier le comportement des appareils connectés.

Les affaires concernant le piratage de maisons connectées sont de plus en plus médiatisées, comme l’histoire de ce couple canadien qui a vu un hacker pirater leur maison. Ce dernier a par exemple pu augmenter la température de la maison. Pourtant, modifier les mots de passes n’a pas suffit à résoudre la situation. Le changement de l’adresse IP par leur FAI était la bonne solution.

Découvrez notre lead marketplace I.T

Face à ce constat, il existe néanmoins des manières efficaces de se protéger et de s’assurer que nos données ne tombent pas entre de mauvaises mains.

Un VPN pour cacher et crypter ses données

Le VPN, ou réseau privé virtuel, permet à des ordinateurs ou des objets connectés distants d’établir un lien direct tout en s’isolant du reste du trafic public. C’est un outil intéressant pour toutes personnes désirant créer un réseau local sécurisé. Ses nombreuses fonctions le placent parmi les logiciels de choix pour renforcer la sécurité d’un réseau et se protéger de potentielles attaques extérieures. En effet, le VPN permet de rendre plus difficiles la localisation et l’identification de la connexion. De plus, il crypte toutes les données sortantes qui deviennent dès lors inutilisables par une tierce personne.

Comment protéger ses objets connectés avec un VPN

Installer un VPN est très simple. Comme pour tous logiciels, il suffit de télécharger celui que l’on veut, de préférence d’une source sûre, et de l’installer sur le périphérique que l’on souhaite protéger. Cela fonctionne aussi bien avec un ordinateur, qu’un téléphone portable et la majeure partie des appareils que peuvent se connecter en Wi-Fi à un réseau internet.

Attention en revanche puisqu’il est impératif que le VPN soit installé sur tous les périphériques qui doivent être protégés. Ce procédé peut être un peu long et pénible. C’est pourquoi il est possible d’utiliser un routeur qui accueillera le logiciel et protégera toute la connexion à la source.

Le choix cornélien d’un VPN payant ou gratuit

Toutefois, avant d’installer un VPN, il convient d’en choisir un qui correspond à ses besoins. Il est recommandé d’opter pour un logiciel payant afin d’obtenir un service de qualité. Pas de blocages ou de limites de données, une bande passante élevée ou la possibilité de connecter plusieurs appareils avec un seul abonnement, voilà quelques-uns des nombreux avantages intégrés aux offres. Celles-ci peuvent être relativement abordables et descendre sous les 5 euros par mois. En outre, ces VPN sont en général compatibles avec tous les appareils et tous les systèmes d’exploitation.

À côté de cela, des développeurs proposent leur VPN gratuitement. Pour compenser cette gratuité, attendez-vous à des logiciels avec des fonctions limitées et financés par des méthodes alternatives comme la publicité. Cependant, si la présence de pubs plus ou moins envahissantes ne vous dérange pas et que votre utilisation rentre dans le cadre des limites, alors le choix d’un VPN gratuit peut tout à fait convenir. Il existe de nombreux guides pour comparer les meilleurs VPN gratuits, afin de choisir le plus adapté.

Ce qui est sûr, c’est que l’utilisation de tels logiciels a fortement augmenté ces dernières années. Cela correspond à l’arrivée de tous les appareils connectés qui trônent dans les maisons. Le lien est donc vite établi et montre que le VPN est l’outil indispensable pour protéger son installation IoT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *