Accueil > Business > E-Santé > Santé connectée, automobile, robotique : les leitmotiv des investisseurs
levee fonds iot connectée

Santé connectée, automobile, robotique : les leitmotiv des investisseurs

Les levées de fonds sont toujours intéressantes à observer, n’en déplaise à certains médias. En ce mois de juillet, la santé connectée, la robotique, la voiture autonome et les plateformes IoT intéressent les investisseurs.

Sensome, des microcapteurs connectés pour détecter les AVC

France 4,7 millions d’euros Seed

Commençons par un soupçon de chauvinisme en évoquant le cas de Sensome. Basée à Palaiseau en région parisienne, cette startup développe depuis 2014 des micro capteurs invasifs connectés à insérer dans le réseau vasculaire et capable de détecter la composition des tissus avec lesquels il est en contact, puis de transmettre l’information à un appareil médical grâce au machine learning.

Pour ses débuts, Sensome dédie sa recherche à la détection de la composition des caillots de sang dans le cerveau dans le cadre du traitement des AVC ischémiques qui touchent 1,5 million de personnes entre l’Europe et les États-Unis. La levée en Seed de 4,7 millions d’euros auprès de Kurma diagnostics, Id Invests et Paris Saclay permettra à Sensome d’emmener sa solution jusqu’aux essais cliniques.

iBeat, la montre en permanence connectée à votre coeur

ibeat connectée

Etats-Unis 3 millions de dollars Seed

Nous restons dans le domaine de la santé connectée avec iBeat, une startup californienne qui développe depuis 2016 une montre connectée dédiée au suivi du rythme cardiaque des personnes sensible à ce problème. L’appareil promet un monitoring en temps réel et 24h/24, 7 jours sur 7.

Il détecte les emballés ou les arrêts du coeur du porteur et prévient les proches ainsi qu’une équipe médicale en cas de problème. Ce deuxième tour de table pour l’amorçage permet à la startup de compter sur 3 millions de dollars récoltés auprès de 15 investisseurs.

Intuition robotics et son robot pour les seniors

Israël 14 millions de dollars Série A

Ramat Gan, une ville de la banlieue de Tel-Aviv, en Israël, est le lieu choisi par Intuition Robotics pour développer son robot de téléprésence Elli-Q. Ce dernier permet non seulement de se connecter à distance à ses proches, mais également de conseiller le senior dans ses activités, de lui rappeler la prise de médicament, de le divertir : écouter de la musique, jouer à des jeux, etc.

Intuition Robotics avait déjà levé 6 millions de dollars en février dernier, notamment auprès de la célèbre firme de robot aspirateur iRobot. Elle rajoute un tour de table pour continuer le développement de son compagnon robotique. Ce dernier pèse 14 millions de dollars et a été mené par le Toyota Research Institute, Terra Venture, iRobot, ManivMobility et Bloomberg Beta.

Particle, une plateforme IoT très appréciée

États-Unis 20 millions de dollars Série B

450 plateformes IoT. Le décompte n’en finit pas selon le cabinet IoT Analytics qui a établi ce listing déjà impressionnant. C’est dans ce secteur qu’intervient Particle, une startup basée à San Francisco depuis 2011. Cette dernière vient de lever 20 millions de dollars, notamment auprès de Spark Venture et de Qualcomm Venture. S’agit-il de développer une énième plateforme ? Non. Particle est une des plateformes IoT industrielles les plus utilisées par les entreprises et quelque 120 000 développeurs.

L’entreprise propose une solution bout en bout : du matériel en passant par l’abonnement auprès des opérateurs de télécommunications jusqu’ au tableau de bord accessible par l’utilisateur final. Ce modèle complet est accessible depuis la phase de prototypage jusqu’au déploiement à large échelle. La somme récoltée servira à industrialiser le projet et s’attaquer au marché mondial.

Nauto veut éviter les obstacles pour les automobilistes

detection connectée

États-Unis 159 millions de dollars Série B

En seulement deux années d’existence, la startup Nauto, situé à Palo Alto a su convaincre de son savoir-faire. Elle développe une plateforme d’intelligence artificielle qui sera dédiée à la voiture autonome. Petite particularité, Nauto propose déjà aux possesseurs de flottes de véhicules professionnels de s’équiper de ses caméras d’intérieurs capables de détecter en temps réel les obstacles dans l’environnement du conducteur. Afin d’effectuer son office, cet appareil embarque plusieurs capteurs. Les algorithmes de computer vision ne détecte pas uniquement les obstacles, mais aussi les réactions et les inattentions du conducteur dans des moments qui peuvent être parfois stressant.

Ce projet a séduit les constructeurs automobiles comme Toyota, BMW et General Motors, ainsi que Greylock Partners et Softbank. Ils ont engagé ensemble près de 159 millions de dollars afin de commercialiser son produit à travers le monde et démocratiser sa plateforme d’intelligence artificielle auprès des fabricants automobiles.

A lire également

truphone iot

Truphone lève 287 millions d’euros pour passer du mobile à l’IoT

Truphone, l’opérateur britannique spécialiste de l’itinérance à bas coût lève 255 millions de livres auprès …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *